BD

« Mr Coconut », la Préhistoire s’envoie en l’air

« Mr Coconut », la Préhistoire s’envoie en l’air

04 décembre 2019 | PAR Laetitia Larralde

Willy Ohm ajoute sa pierre à l’édifice de la collection BD Cul des Requins Marteaux avec les aventures d’un jeune homme des cavernes en quête de son dépucelage.

Coconut est un jeune puceau préhistorique qui vit seul avec son grand-père, Mango. Deux derniers survivants de leur clan, les visions de Mango envoient Coconut vers les monts Gronichons pour trouver sa promise et procréer. Entre dinosaures en rut permanent, jungle humide et amazones misanthropes, la quête de Coconut est semée d’embûches pour le jeune Néandertanal.

Willy Ohm propose ici un conte burlesque. Le dessin géométrique et arrondi est kawaii, et l’usage des trames et des onomatopées en japonais renforcent l’aspect manga de la bd. De plus, les personnages féminins ont souvent des corps faisant penser aux poupées Barbie, ce qui entretient ce côté enfantin. Le contraste entre un univers graphique mignon et une histoire entièrement tournée vers le sexe rend la lecture légère et décalée. On en oublierait presque les questions soulevées par les ganbangs inter-espèces, ou le sexisme extrême des amazones.

Car au final, Mr Coconut est une histoire potache, pleine de jeux de mots égrillards, des personnages en second plan le sexe dressé et de situations vaudevillesques. Et la question qui reste, après cette lecture divertissante, est : « Coucher avec un dinosaure, est-ce de la zoophilie ou de la dinosaurophilie? »

Mr Coconut, de Willy Ohm
Collection BD Cul, Les Requins Marteaux

Visuels © Les Requins Marteaux

Visite-chantée de Grégoire Ichou à la Basilique de Saint-Denis
Compléments du non
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *