BD
« Jeannot », le jardinier au cœur brisé

« Jeannot », le jardinier au cœur brisé

03 août 2020 | PAR Laetitia Larralde

Loïc Clément revient avec un nouvel opus de sa série des Contes des cœurs brisés, Jeannot, avec Carole Maurel au dessin. Un album doux-amer sur comment reconstruire sa vie.

A quarante ans, la vie de Jeannot a basculé dramatiquement. Depuis, le jardinier vit seul, entouré de plantes qu’il peut entendre parler. Mais Jeannot est un vieil homme bougon et plein de colère, et n’a aucune empathie pour ces plantes qu’il trouve stupides. Alors qu’il se disputait avec un acacia, il rencontre Josette, et son chien Dagobert, qui va mettre un brin de pagaille dans la vie très rangée de Jeannot.

Pour ce quatrième tome de sa série, Loïc Clément retrouve Josette et Dagobert, les personnages du premier tome fait en collaboration avec Anne Montel. L’album aborde également le thème du deuil, et comment le surmonter pour accepter de retrouver une vie heureuse. La façon de traiter le don hors normes de Jeannot prend le contrepied de ce qu’on l’on attendrait pour devenir une chose presque banale. On se concentre plutôt sur les petites choses concrètes du quotidien, et sur l’incapacité de Jeannot à accepter le bonheur des autres, même quand il s’agit d’un couple d’arbres amoureux.

Le dessin de Carole Maurel a un petit côté granuleux qui lui donne une ambiance un peu rétro et chaleureuse. On se laisse porter par la douceur générale qui prédomine malgré les blessures intimes de chacun, et par l’humour délicat de l’album. Et on se prend à tendre l’oreille, au cas où les géraniums du balcon se mettraient à pousser la chansonnette.

 

Les contes des cœurs perdus : Jeannot, de Loïc Clément et Carole Maurel, 40 pages, 10,95€, Delcourt jeunesse

Visuels : ©Delcourt

Dans une tribune virulente, l’écrivaine Mazarine Pingeot fustige un féminisme « maccarthyste »
La Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, annonce un plan de reprise pour les festivals
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *