BD
« Goligo tome 1 : la grande chute » entre manga et BD

« Goligo tome 1 : la grande chute » entre manga et BD

06 mars 2014 | PAR Sandra Bernard

A mi chemin entre la BD et le manga se trouve Goligo de Gobi,  un récit plein de vigueur et de poésie où le lecteur suit les aventures de la jeune et espiègle Lila sur l’île enchanteresse de Louma, aussi appelée l’île de l’ogresse par ses habitants.

[rating=4]

Goligo Tome 1- 1ere de Couv Bords Rognés

Suite à la mort de son père, un voyageur de passage sur l’île de Louma, Lila est adoptée par un couple d’habitants des lieux. Plus de 10 ans plus tard, la jeune fille a grandi, entourée d’affection, dans cette petite île verdoyante et pétrie de légendes. Seulement, l’inconnu qui plane sur ses origines ainsi que son caractère bien trempé lui attirent bien des ennuis. Le collège pour elle est un véritable calvaire : elle doit supporter la tyrannie de Victoire, la peste, et les réprimandes de sa prof… C’est que Lila se fait régulièrement remarquer en affirmant que les légendes sur l’île et ses habitants sont vraies. Les jours passent, et le grand festival annuel approche. Alors que Lila est seule sur la falaise, elle disparait, causant un choc à tous les habitants….Loin d’être une triste fin, c’est le début de nouvelles aventures et la promesse d’étranges retrouvailles.

Goligo est un véritable ovni, drôle et poignant à la fois, dans une ambiance colorée et chaleureuse rappelant les petites îles du sud de l’archipel japonais. Les légendes et les traditions animistes rejoignent la quête d’identité d’une jeune orpheline.

Le dessin rond et coloré est véritablement singulier et évocateur. Le découpage est dynamique et le design rappelle fortement des éléments du folklore japonais. Ainsi, les loumies ressemblent à des darumas coiffés de casques de samouraïs (kabuto) ou à des jizos lorsqu’elles sont sculptées. Les dernières pages réservent pour leur part de drôles de surprises …

Gobi, bercé par la double culture française et japonaise, jette un pont entre les genres. Ce premier tome pose l’ambiance d’une série poétique, mais également bourrée d’action.

Informations pratiques :

Gobi, Goligo – Tome 1 : La grande chute, éditions Glénat, Genres: Fantastique, Légende & Merveilleux, Jeunesse, Collection: Tchô ! L’aventure…, Format : 180 x 243 mm, 112 pages, Façonnage: Cartonné, Prix: 14.95€

Visuel : © Couverture de l’ouvrage

« Comprendre Peguy », un essai graphique sur la figure clé du début du 20ème siècle
« The Classic » de Joan As Police Woman : vintage et festif, passez-moi les menottes !
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture