BD
« Cadres noirs », un roman graphique de Pierre Lemaitre sur le monde impitoyable de l’entreprise

« Cadres noirs », un roman graphique de Pierre Lemaitre sur le monde impitoyable de l’entreprise

13 mars 2022 | PAR Ilan Lévy

Cadre au chômage, Alain Delambre va-t’il accepter l’inacceptable pour retrouver un travail ? Après la série à succès Dérapages sur Canal +, c’est un roman graphique qu’inspire le roman Cadres Noirs de Pierre Lemaitre.

Le roman de Pierre Lemaitre mis en dessin

Génie du roman policier, Prix Goncourt 2013  pour Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre est aujourd’hui au cinéma et en BD. Scénarisé par Pascal Bertho en 3 épisodes, Cadres noirs est un roman graphique choc ; la descente aux enfers d’un cadre au chômage qui se retrouve en prison. Alain Delambre est DRH d’une grande entreprise et vit la vie paisible des cadres en France. Marié, deux grandes filles, il perd son emploi et sa dignité.

Une descente aux enfers mortelle

Licencié sans ménagement à 57 ans, il perd la confiance de sa famille, de ses amis et de tout son entourage. Obligé de travailler dans des conditions terribles dans un entrepôt de livraison, agressé par son patron, il se défend et se trouve mis en accusation. Il risque la prison. Pourtant une lumière jaillit, il doit passer un entretien pour retrouver un travail d’assistant DRH : son dernier espoir.

Le dilemme

Après plusieurs entretiens, il doit gérer une fausse prise d’otages de l’entreprise pour montrer son sang froid. Alors qu’il travaille son rôle jour et nuit, il se trouve pris au cœur d’une machination terrible dont il se rend compte qu’il n’est qu’un pion, un jeu. Emprisonné, victime de violence en prison, il veut clamer au monde sa vérité.

Du suspens et des questions

Victime d’un odieux chantage en prison, comme à l’extérieur, Alain Delambre va t’il survivre et éviter la perpétuité ? Que s’est-il réellement passé lors de la « fausse prise » d’otages de son entretien d’embauche ? A-t’il été victime d’une machination terrifiante ou l’a-t’il retourné à son profit ? Le suspens est à son combe à la fin du premier opus de la série graphique : comment Alain, en prison, que tout accuse, va t’il renverser la situation ? Le scénariste Pascal Bertho, le dessinateur, Guiseppe Liotti, le coloriste Gaëtan Georges ont su transposer en dessin et avec justesse ce thriller social sans compromis et l’univers noir de Pierre Lemaitre. A suivre.

Pierre Lemaitre, Pascal Bertho, Guiseppe Liotti, Gaëtan Georges, Cadres noirs, Episode 1, Edition Rue de Sèvres, 72p, 16€

visuel : couverture du livre

Le romantisme joué par Masleev à la Philharmonie
« Medusa », un film qui vous méduse
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture