Séries
Dérapages, No Man’s Land, The Affair … : Ces séries cultes à voir et à revoir !

Dérapages, No Man’s Land, The Affair … : Ces séries cultes à voir et à revoir !

26 décembre 2020 | PAR Jean-Christophe Mary

Les nostalgiques de la télévision reverront avec bonheur ces séries cultes qui réservent surprises et bonheurs aux petits comme aux grands.

Dérapages : Un Eric Cantona magistral en révolté du système

Un cadre usé par le chômage part en guerre contre le système qui l’a trahi. Lorsqu’une entreprise prestigieuse retient enfin sa candidature, Alain Delambre, chômeur longue durée, est prêt à trahir sa famille et même participer à un jeu de rôle sous la forme d’une prise d’otage, certain que s’il est embauché, tout lui sera pardonné. Mais rien ne va se passer comme prévu…
Réalisé par Ziad Doueiri (L’insulte, Baron noir) et écrit par le romancier Pierre Lemaître ( Au revoir là-haut), cette série nous entraîne dans la rapide descente aux enfers d’un quinquagénaire, prêt à tout, à l’approche de ses 60 ans, pour retrouver un travail et une dignité. D’un côté, Alain Delambre (Eric Cantona), ancien cadre sénior brisé par 6 ans de chômage, et de l’autre, Alexandre Dorfmann (Alex Lutz), jeune capitaine d’industrie sur la sellette, à la tête de la société Exxya, fleuron de l’aéronautique et de l’armement français. Les deux hommes n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais un entretien d’embauche, la précarité sociale, l’abandon, la colère et le néolibéralisme menant à un licenciement de masse, en décideront autrement. Ziad Doueiri (“Baron noir”), entraîne le spectateur durant 6 épisodes de 50 minutes, dans un engrenage infernal, à travers l’itinéraire chaotique d’Alain Delambre. Rythme et action pour cette série où Eric Cantona est magistral en révolté du système.

Avec : Eric CANTONA, Alex LUTZ, Suzanne CLÉMENT, Gustave KEREVN, ARTE ÉDITIONS


No Man’s Land : Dans les arcanes du conflit Syrien aux cotés des combattants kurdes face à Daesh

Créée par une équipe israélienne, réalisée par le russo- tchékoslovaque Oded Ruskin et écrite en collaboration avec le réalisateur français Xabi Molia, la série No Man’s Land navigue entre le drame familial et le thriller d’espionnage.
L’histoire est celle d’Antoine, un jeune parisien bourgeois apparemment banal, qui un jour reconnaît, dans la vidéo d’une explosion en Syrie, Anna, sa soeur disparue . Convaincu qu’elle combat parmi les forces kurdes, il décide de se rendre sur place et se retrouve très vite dans le feu de l’action entre les principales forces actives sur le terrain moyen-oriental : les bataillons kurdes, ceux de Daesh, et des agents secrets. Ici on vit en direct l’histoire du conflit Syrien aux cotés des combattants kurdes face à Daesh. Le destin d’Antoine destin croise celui de ces combattantes, de militants de l’Ei, du mi6, tous pris dans la même toile entre espionnage et fresque familiale. La puissance de cet thriller repose sur la traque, de ses relations, mais aussi et peut-être surtout cette plongée dans l’intimité et la cellule familiale du héros. Mêlant habilement tension, drame, suspense et confusion, la trame scénaristique est basée à la fois sur la tension continuelle. En prenant l’angle original de l’espionnage, la série offre une plongée inédite au cœur des deux camps qui s’affrontent. On salue le travail remarquable d’une Mélanie Thierry saisissante. Ce qui nous tient en haleine c’est de découvrir au fil des épisodes l’évolution de ces personnages complexes. Un voyage immersif, émotionnel au suspens exceptionnel qui rappelle Homeland.
ARTE ÉDITIONS

The Affair – Saison 5

Un beau jour, au début de l’été, Noah, un homme marié et père dévoué de quatre enfants, fait la rencontre d’Alison, une femme mariée elle aussi, qui pleure la mort récente de son enfant. Dès le premier regard échangé, le coup de coeur est instantané et partagé. Commence alors une relation adultérine qui détruira leurs mariages respectifs et aura des conséquences dramatiques pour chacun des membres de leurs familles…Créé par Sarah Treem et Hagai Levi, cette série est brillante à plusieurs niveaux. D’abord le scénario dramatique intelligent drôle nous tient en haleine tout au long des 5 saisons jusqu’au dénouement final. Le casting impeccable des comédiens vraiment excellents entretient la tension et font monter l’adrénaline de bout en bout. Enfin la mécanique redoutable de précision qui repose sur le postulat que chacun possède sa vérité, même si la toile de fond est commune aux récits des héroïnes. Dans The Affair, on devine dès le début que le drame est inévitable. La construction rappelle des séries comme Big Little Lies, True Detective, The Affair avec ces témoignages croisés, ces versions divergentes sur fond de tensions perpétuelles. Derrière les sourires et l’aisance matérielle se cachent des personnages en souffrance. Sous l’humeur légère et les bavardages anodins on découvre en fond, la violence domestique, l’intimidation, l’infidélité, la cruauté et les traumatismes. The Affair traite de manière élégante l’infidélité et les traumas qui en résultent. Comment aussi on peut s’enfermer dans le déni et le mensonge. En ce sens la série peut déstabiliser mais reste fortement recommandé.
Acteurs : Dominic West, Ruth Wilson, Sanaa Lathan, Emily Browning, Claes Bang, Show Times – Paramount Pictures

Chicago Med – Saison 4

Si vous êtes fan des séries TF1, vous le savez certainement, la franchise « Chicago « se concentre sur la vie professionnelle et privée des pompiers (Chicago Fire), des policiers (Chicago PD) et du personnel médical d’urgence (Chicago Med) qui desservent la ville de Chicago. Le fil rouge de ces trois séries est le Molly’s, un petit bar appartenant à trois pompiers fréquenté par les personnages des trois séries. Au de la saison 4 de Chicago Med, l’équipe de médecins et d’infirmiers du Gaffney Chicago Medical Center doit à nouveau faire face au chaos des urgences. Et tous sont confrontés à des drames au travail comme dans leur vie privée. On retrouve une équipe atypique mais soudée. Si la série est proche dans l’esprit de Grey’s Anatomy ou Urgences, les drames qui se jouent à l’hôpital comme dans la vie privée resserrent les liens entre les personnages. Et c’est bien là l’atout principal du show. Dans la saison 5 on retrouve Sharon Goodwin (Sharon Epatha Merkerson), son bras droit Maggie Lockwood (Marlyne Barrett) qui campe ici une chef des infirmières haute en couleur. On y croise des médecins aux profils et aux spécialités différentes tels le cardiologue beau gosse Connor Rhodes (Colin Donnell), un ex médecin militaire qui règne sur les urgences Ethan Choi (Brian Tee), la pédiatre Natalie Manning (Torrey DeVitto) sans oublier les excellents Daniel Charles (Oliver Platt) et sa stagiaire Sarah Reese (Rachel DiPillo). Une série captivante, bourrée d’adrénaline et chargée en émotions. Universal Video. 

Newport Beach : la série que les ados adorent !

Crée en 2003 par Josh Schwartz, la série aura duré le temps de quatre saisons mais les les love stories et les intrigues romantico-psychologiques vécues par Marissa, Seth, Ryan et Summer auront marqué des millions d’adolescents. Cette réédition nous renvoie à Orange County sur la côte Californienne, ses décors paradisiaques et ses adolescents un brin torturés. On y découvre le quotidien de deux adolescents, Seth Cohen issu d’une riche famille Ryan Atwood issu d’un milieu modeste et abandonné par sa mère. Aucun point commun si ce n’est qu’ils vont vivre sous le même toit puisque les parents de Seth adoptent Ryan. Ces deux-là deviennent rapidement inséparables, s’embarquent dans les mêmes galères et partagent tout sauf les filles. Dans le monde riche et fermé de Newport Beach où se mêlent amours, drames et trahisons, les vies de Ryan et des Cohen seront bouleversées à jamais ainsi que tous leurs amis…
Newport Beach, L’intégrale des 4 saisons sur 25 DVD, 92 épisodes. Bonus Commentaires audio, Scènes inédites, bêtisier. Warner Bros.


Orange is new Black – Saisons 1-5

Entre les murs de la prison pour femmes de Litchfield, la vie n’est pas rose tous les jours. Rattrapées par le passé, des détenues venues d’horizons divers cohabitent dans cette société en vase clos. Si coups bas et tensions sont monnaie courante, l’amour, la solidarité mais surtout l’humour subsistent dans le quotidien des inoubliables prisonnières.
Inspiré de l’autobiographie de Piper Kerman « My year in a women’s prison », la série raconte le quotidien d’une femme de la bourgeoisie américaine WASP, sur le point de se marier, mais incarcérée après que son passé l’a rattrapé. Au centre pénitencier de Litchfield où elle purge sa peine, Piper côtoie une faune de femmes attachantes, aussi dangereuses que frappadingues. Entre les multiples péripéties tragi-comiques qu’affronte Piper en compagnie des autres détenues et des membres du personnel, les épisodes nous révèlent les parcours. La force de la série réside tant dans cette écriture culotée qui ne s’interdit rien que dans l’incroyable fraicheur et talent de ses interprètes qui habitent leurs personnages avec une conviction criante. Quatre saisons envoûtantes.
Orange is new Black Saison 1-5– L’intégrale des 5 saisons sur 20 DVD, 78 épisodes. Bonus Commentaires audio, scènes inédites
Sony Pictures

Breaking Bad : L’intégrale !

Après six saisons plus dingues les unes que les autres, l’intégrale de la série vient d’être réédité en version blu ray. Aux côtés des Soprano, Six Feet Under, The Wire et House of Crads, cette série s’affiche du point de vu des personnages comme l’une des plus importantes séries TV produites à ce jour. Pour les amateurs de séries noires dingues et déjantées, la sitcom suit la vie de Walter « Walt » White, professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique et père de famille de 50 ans. Sa femme Skyler est enceinte et son fils Walter Jr, est handicapé. Son quotidien déjà morose devient carrément noir lorsqu’il apprend qu’il est atteint d’un incurable cancer des poumons. Tout s’effondre pour lui. Il décide alors de mettre en place un laboratoire et un trafic de méthamphétamine pour assurer un avenir financier confortable à sa famille après sa mort, en s’associant à Jesse Pinkman, un de ses anciens élèves devenu petit trafiquant. Alors les médecins ne lui donnent pas plus de deux ans à vivre, le prof de chimie s’associe avec Jesse Pinkman (Aaron Paul Sturtevant ),un de ses anciens élèves pour « cuisiner » de la métamphétamine. La lente descente aux enfers commence… Récompensée par 10 Emmys Awards, cette série dramatique signée Vince Gilligan joue beaucoup sur le contraste entre l’anti héro que représente Walter White l’intelligence de son ex élève Jesse Pinkman. Même mis à terre au cours des différentes saisons, ce personnage complexe, oscille entre le bien et le mal, tire toutes les ficelles, manipule et joue sur plus d’un tableau à la fois pour arriver à ses fins pour devenir un véritable gangster. Outre la mise en scène réglée au millimètre, la photographie soignée, les décors naturels et des acteurs magistraux, on se laisse porter par cette chronique sombre et violente grâce à une bande-son particulièrement soignée. On y découvre pèle mêle de la musique folk du sud des Etats-Unis, celle du nord du Mexique. Entre folk, rap latino, country, kitch, du jazz, du reggae, de la soul, ou rock sudiste, la musique éclectique est d’issus univers musicaux que tout oppose et qui s’entrechoquent ici. La bande son accueille des artistes connus et accordent une place importante aux groupes peu connus. Les paroles de certains titres présentent intérêt car elles correspondent parfaitement à la scène qu’elles illustrent et sont indispensables pour comprendre l’ambiance qui règne dans cette série. Breaking Bad vous tient en haleine sur les 6 saison jusqu’à la saison finale réellement surprenante qui conclue d’une façon inoubliable l’incroyable histoire de Walter White.
Breaking Bad : L’intégrale de la série sur 15 DVD, 62 épisodes et un disque Bonus. Sony Pictures.


Better Call Saul,  Saison 1- 4

Saul Goodman, l’avocat le plus véreux des Etats-Unis est de retour sur Netflix et sur DVD.
Les téléspectateurs qui ont suivi Breaking Bad entre 2008 et 2014 se souviennent certainement du slogan publicitaire « …You better Call Saul « de cet avocat véreux et qui redoublait de stratèges pour défendre le héros, Walter White. « Better Call Saul » est un flashback se déroule six ans avant la rencontre avec Walter White. Jimmy McGill qui deviendra Saul Goodman, est un petit escroc qui peine à joindre les deux bouts. Il fait la connaissance de Mike Ehrmantraut (lui aussi second rôle de Breaking Bad), un criminel spécialisé dans le « nettoyage », qui deviendra son futur homme de main. Ensemble, ils ouvrent un cabinet d’avocats à Albuquerque, au Nouveau-Mexique…Comme dans le chimiste de Breaking Bad, on peut mettre ici en parallèle le parcours de cet avocat self made man, emblème de la réussite individuelle qui empruntera lui aussi un chemin criminel. Jimmy, qui n’est pas encore Saul, reste un personnage de looser extrêmement attachant, tout en nuances, interprété admirablement par Bob Odenkirk. D’autres personnages s’installent en parallèle de l’histoire de Jim Mc Gill, comme celui de Mike Ehrmantraut, le tueur à gages imperturbable de Breaking Bad, ou encore Chuck (interprété par Michael McKean), le frère ainé de Jim. Moins sombre et plus comique que la série-mère, Better Call Saul a le même ADN et passe avec brio de la comédie au polar en passant par le drame. La saison 3 reprend la où l’on avait laissé dans le future avec cet échange de drogues au début de l’épisode. D’entrée l’ambiance est pesante et contraste avec la légèreté du personnage interprété par Bob Odenkirk. La rivalité entre les deux frères devient plus forte. D’ailleurs au fil de la saison3, toute la lumière est braquée sur Chuck et Jimmy et la trahison. L’intrigue tient bon et la mutation de Jimmy en Saul commence à monter progressivement en puissance. Les créateurs Vince Gilligan et Peter Gould déroulent une fiction drôle, qui possède sa propre dynamique tout en faisant ressurgir ces figures croisées dans Breaking bad. Les scènes cocasses s’enchainent, les situations burlesques et l’aspect visuel, tout rappelle fortement le ton de Breaking Bad avec ces clins d’œil que les plus avertis auront trouvé.
Better Call Saul Saison 1- 4 sur 9 DVD, 30 épisodes et un disque Bonus. Sony Pictures.

Homeland- Saisons 1-4

Une agent de la CIA, hantée par le souvenir de n’avoir pas réussi à empêcher le 11 septembre, suspecte qu’un prisonnier de guerre récemment libéré soit un agent double et prépare un attentat… Ce n’est que le début d’une longue quête pour démasquer les trahisons et les conspirations qui menacent le pays.
Huit ans après la disparition de deux soldats américains lors de l’invasion de Bagdad, l’un d’entre eux réapparaît, seul survivant alors que tout le monde le pensait mort depuis longtemps. Rapatrié aux États-Unis, il est accueilli chaleureusement par sa famille, ses amis et le gouvernement. Seule contre tous, l’agent de la CIA Carrie Mathison, qui a passé plusieurs années en Afghanistan, est persuadée que le héros est en réalité devenu un espion à la solde de l’ennemi, préparant la prochaine attaque terroriste sur le sol américain. Sans réelle preuve et montrée du doigt suite à un incident diplomatique qu’elle a déclenché quelques mois plus tôt, Carrie va devoir se battre pour prouver que ce qu’elle avance est la réalité…
Voilà une série éfficace, trépidante, truffée de rebondissements surprenants qui prend appuis sur les regains de tensions géopolitiques et les menaces qui planent sur la planète et tentent de déstabiliser le gouvernement américain, On adore le personnage principal de l’agent Carrie qui se débat entre ses problèmes psychiatriques, son goût pour les flirts très toxiques, sa relation et les ressorts dramatiques qui en font de cette série un thriller haletant.

Homeland – L’intégrale des Saisons 1 à 7. Fox Pathé Euro


The Handmaid’s Tale : La Servante écarlate- Intégrale des Saisons 1 à 3

Dans une société dystopique et totalitaire au faible taux de natalité, les femmes sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l’entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction.
Tiré du roman de Margaret Attwood, cette série captivante retrace le destin de June (Elisabeth Moss) devenue Servante (femme cantonnée dans un rôle de reproduction) malgré elle dans ce qui fut autrefois la ville de Boston. June tente de combattre le système de l’intérieur afin de retrouver sa fille Hannah. Bien ficelé, le scénario décrit de manière glaçante la transformation de la société américaine en une dictature religieuse. Cette vision apocalyptique du christianisme rappelle aussi une certaine forme d’islamisme radical. Ici les femmes s’habillent de la même façon, n’ont pas le droit de conduire, d’avoir de sexualité. Mains tranchées, lapidation à mort, pendaison, viols, les châtiments sont d’une cruauté extrême. Le jeu des acteurs, le traitement de l’image, le son, tout est millimétré au cordeau pour traiter cette histoire à la manière d’une fable philosophique. Car ici le réalisme de la série fait vraiment peur. Une série impressionnante, fortement recommandée.
En bonus, « Espoir à Gilead», un décryptage du phénomène planétaire The Handmaid’s Tale, et les parallèles entre l’univers de la série et le contexte politique actuel.
Studio : MGM / United Artists


Vikings – Intégrale des saisons 1 à 4 [Blu-ray]

Scandinavie, à la fin du 8ème siècle. Ragnar Lodbrok, un jeune guerrier viking est avide d’aventures et de nouvelles conquêtes. Lassé des pillages sur les terres de l’Est, il se met en tête d’explorer l’Ouest par la mer. Malgré la réprobation de son chef, Haraldson, il se fie aux signes et à la volonté des dieux et construit une nouvelle génération de vaisseaux, plus légers et plus rapides. Mais alors qu’il conduit des raids toujours plus audacieux loin de chez lui, Ragnar est menacé de traitrises sur ses propres terres. Pour protéger sa liberté, sa famille et sa vie, il devra lutter contre bien des ennemis.
Si vous aimez les épopées sanguinaires dans la lignée Game of Thrones, vous allez être servi. Beautés des paysages, batailles aussi impressionnantes que sanglantes, la reconstitution historique correspond à l’imaginaire collectif que l’on peut se faire des peuples du nord à cette époque. On y découvre la vie de famille, les coutumes païennes du Moyen-âge, et comment les Vikings étaient connectés à leurs dieux et pensaient vivre parmi eux. On se laisse facilement prendre par ce show aussi sanguinaire… qu’un guerrier Viking.
Studio: MGM / United Artists

Gotham –  Saisons 1-4

Bienvenue à Gotham, la cité sombre en proie à la corruption et l’ultra-violence. Conçue comme une véritable série policière, cette fiction nous plonge dans une ville de plus en plus violente où les psychopathes font la loi. Tout le monde connaît le Commissaire Gordon valeureux adversaire des plus dangereux criminels découvert dans les comics Batman, un homme dont la réputation rime avec « loi » et « ordre ». Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension dans une institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l’Homme-mystère, Double-Face et le Joker ? Adaptation scénique de la célèbre bande dessinée américaine, Batman Live vous plonge dans l’univers sombre et inquiétant du célèbre super héros. Dès la première saison, Gotham avait démontrée qu’elle était une série fantastique habilement ficelée, sans temps mort, respectant les fondamentaux du Comics créé par Bob Kane et Bill Finger. Lorsqu’elle démarre sur l’assassinat des parents de Bruce Wayne, on suit l’évolution de ce jeune garçon de bonne famille dotés de bons sentiments, développer une personnalité de plus en plus noire qui l’amèneront à devenir Batman. Le coffret contient l’intégrale des 4 saisons avec en bonus des documentaires, des interviews ainsi que la conférence de presse des acteurs au comics.com 2015.
Studio: Warner Bros.

Strike Back-Cinemax –  Saisons 1 à 6

John Porter, agent du Special Air Force (S.A.S.) est enlevé par le terroriste pakistanais Latif, qui prépare un projet secret dont le nom de code est Project Dawn. Porter étant l’un des deux seuls occidentaux qui pouvait identifier Latif, la dirigeante de la Section 20, le colonel Eleanor Grant, envoie le sergent Michael Stonebridge pour retrouver l’autre témoin, l’ancien Delta Force Damian Scott, qui se terre à Kuala Lumpur, en Malaisie…Dans cette série saisissante, la caméra filme de manière magistrale les membres d’une organisation anti-terroriste, la section 20. A travers un suspense palpitant menés par des scènes d’actions à couper le souffle, on suit les missions du sergent britannique Michael Stonebridge et de l’agent Damien Scott pour traquer les terroristes les plus dangereux de la planète. Inspirée des romans de Chris Ryan (ex agent du Spécial Air Service), la série nous entraine dans un univers militaire dur avec de l’action, des complots, de l’espionnage. Outre les personnages principaux ^particulièrement attachant, chaque saison apporte son lot de rebondissements, de scènes d’actions haletantes, de poursuites, d’armes et menaces fortes. Conseillé à ceux qui sont en recherche de bonnes doses d’adrénaline.
Studio HBO

 

visuels : couvertures de dvds 

Truffaut, Gance et l’Intégrale 007 : des coffrets classiques pour illuminer vos fêtes de fin d’année !
Le chorégraphe Ousmane Sy s’éteint à 45 ans
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture