Livres
BD : Ce goût et Nana Huxe

BD : Ce goût et Nana Huxe

13 janvier 2011 | PAR Sonia Dechamps

Ce jeudi 13 janvier sortent, chez Ankama, deux bandes dessinées tout à fait singulières, visiblement influencées par les mangas, deux bonnes découvertes.

« Ce goût » de Neyef est une bande dessinée totalement déjantée et – malgré ses couleurs criardes – un brin morbide. La couverture – assez agressive – ne rend pas justice à cet album qui, certes, n’est pas exempt – loin s’en faut – d’une certaine violence, mais qui ne saurait se définir uniquement par celle-ci.

L’histoire, c’est celle d’Harold qui se réveille un dimanche – jour qu’il déteste entre tous car il lui rappelle sa mère qui avait, chaque dimanche, pour habitude de lui préparer le même repas – avec un goût étrange dans la bouche. Un goût persistant et rapidement insupportable. Comment s’en débarrasser ? C’est ce qu’il va chercher à déterminer, avec l’aide de son copain Nelson ; avalant, pour faire disparaître ce qui lui gâche alors la vie, tout… et n’importe quoi. Mais rien n’y fait, le goût reste là. Harold semble alors peu à peu sombrer dans la folie, et le lecteur assiste à cette chute avec gravité, mais aussi un certain amusement. Amusement qui trouve son point d’orgue ou son point d’arrêt – selon les sensibilités – dans un dénouement final un peu abrupt, en soi et dans la façon dont il se trouve amené. Ce goût amer, c’est au lecteur que Neyef finalement le transmet avec cette fin ou bonheur et douleur se mêlent.

Le travail opéré par l’auteur en matière de couleurs est particulièrement remarquable. Celles-ci accompagnent parfaitement à la fois le dessin – visiblement influencé par des mangakas comme Akira Toriyama ou Koji Inada -, et la folie d’Harold qui, au fil des pages, gagne en puissance. Neyef n’a pas peur du « trop » et les couleurs contribuent grandement à l’intérêt suscité par ce titre qui manque tout de même, au final, d’un peu de densité.

Agréable surprise donc que « Ce goût » qui a bien plus à proposer que la violence affichée en couverture.

« Ce goût » de Neyef chez Ankama
Sorti le 13 janvier 2010 -14,90 euros

Plus qu’une agréable surprise, un coup de cœur totalement inattendu : « Nana Huxe – tome 1 ». Il faut bien quelques pages pour entrer dans l’univers totalement déstabilisant de Jérémie Labsolu, mais une fois ce cap franchi, difficile de se séparer des personnages rencontrés. Première impression : cette bande dessinée ne ressemble à aucune autre. Et si elle apparaît comme difficile d’accès, sa découverte n’en est que plus belle.
C’est dans un monde post-apocalyptique que se trouve littéralement embarqué le lecteur ; lecteur qui n’en sait finalement que très peu à propos des personnages qu’il se retrouve à accompagner et auxquels, contre toute attente, il finit par se lier. Dans ce monde, évoluent des crâneurs – « personnes se liant à un crâne (humain ou animal). Ils puisent dans cette relation la source d’un pouvoir obscur » – et un petit guide en fin d’ouvrage en présente les différents types. Intrigant et par bien des aspects effrayant, l’univers créé finit par captiver celui qui accepte de ne pas toujours tout comprendre à ce qui lui est raconté ; gageant que les prochains tomes de « Nana Huxe » viendront, progressivement, l’éclairer.

L’univers graphique de Jérémie Labsolu – en ce qu’il est assez unique, composite – participe de ce joli mystère. On attend la suite.

« Nana Huxe » de Jérémie Labsolu chez Ankama
Sorti le 13 janvier – 14,90 euros

 


David Hinds de Steel Pulse au Cabaret Sauvage le 15 janvier
L’écrivain iranien Mana Neyestani hébergé à Paris
Sonia Dechamps

One thought on “BD : Ce goût et Nana Huxe”

Commentaire(s)

  • Roselène

    Complètement géniale cette BD, Nana Huxe!
    Un vrai plaisir, il faut se laisser porter par l’enchainement des scènes et au final on attends le deuxième volume comme on attendrais le prochain rendez vous avec un amoureux.

    janvier 25, 2011 at 14 h 48 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *