Fictions
« 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange » d’Elif Shafak : une traversée des bas fonds d’Istanbul

« 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange » d’Elif Shafak : une traversée des bas fonds d’Istanbul

04 février 2020 | PAR Marine Stisi

L’autrice turque Elif Shafak publie aux Editions Flammarion son nouveau roman, 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange, un roman où le lecteur part à la rencontre de Leila, une prostituée stambouliote, le jour de son assassinat. 

Dans un matin de satin comme il n’en existe qu’à Istanbul, éternelle muse d’Elif Shafak, le corps d’une prostituée est retrouvé, sans vie, dans une benne à ordures. C’est la quatrième ce mois-là, qui est retrouvée ainsi tuée, sans trace de violence sexuelle, mais étouffée, le corps abandonné, condamné au silence éternel.

Quelle vie se cache derrière un corps ? Et si, pendant les 10 minutes et 38 secondes qui succèdent à la mort, le cerveau continuait de fonctionner ? C’est ce qu’imagine la romancière turque Elif Shafak, connue internationalement pour des romans tels que Soufi, mon amour ou La bâtarde d’Istanbul. A cette prostituée dont on ne sait rien, elle insuffle encore 10 minutes et 38 secondes de vie, le temps de se rappeler des goûts et des odeurs, qui irrémédiablement, nous amèneront à connaître l’histoire de son existence, et par la même occasion, celle de ce pays magnifique qu’est la Turquie.

Nous voici ainsi, au rythme des odeurs, embarqués de l’extrême est du pays, à Van, un petit village presque à la frontière de l’Iran où naît la petite Leila, aux faubourgs mal famés d’Istanbul, peuplés d’une faune extravagante et haute en couleur. Sous nos yeux, c’est ainsi l’histoire du pays qui se dessine. C’est aussi la trajectoire tragique d’une fille bien née, au cœur gros, qui a fait un mauvais choix. 

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange est un roman extrêmement saisissant, un roman sur les apparences trompeuses, et sur la puissance titanesque de l’amitié.

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange, Elif Shafak, Editions Flammarion, 400 pages, 22€.

Date de publication : 8 janvier 2020

5 pass à gagner pour pour le cycle Sergueï Loznitsa à la Cinémathèque du documentaire à la BPI
« Dans les forêts de Sibérie », le choc de deux titans : William Mesguich et Sylvain Tesson
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *