Concours
Gagnez 5 codes pour voir Nymphomaniac Vol.1 et 2 de Lars Von Trier

Gagnez 5 codes pour voir Nymphomaniac Vol.1 et 2 de Lars Von Trier

15 mai 2014 | PAR La Rédaction

Grâce à Toute La Culture et à UniverCiné, tentez de gagner 5 codes pour voir Nymph()maniac Vol.1 et 2 de Lars Von Trier.

nymphomaniacAprès Antichrist et Melancholia, Nymph()maniac vient compléter le triptyque de Lars von Trier. La dépression, la mélancolie, la nymphomanie, trois déclinaisons possibles, aussi bien masculines que féminines, de la haine de soi. Brillant, drôle, un peu triste et touchant, Nymph()maniac est un très beau film.

Curieusement, ce Nymph()maniac frappe et bouleverse par sa sensibilité. La conversation impromptue, pleine d’absurdités, de chausse-trappes et d’humour, qui se noue entre Joe (Charlotte Gainsbourg) et le vieux Seligman (Stellan Skarsgard) est tantôt très frontale et tantôt détournée sur d’étranges sentiers. Joe raconte son addiction au sexe, qu’elle insiste pour nommer nymphomanie, tandis que Seligman établit des parallèles plaisants avec d’autres occupations, comme la pêche à la mouche ou la connaissance de Bach. Et pourquoi pas ? Les beaux yeux de Charlotte Gainsbourg passent en un éclair de la mélancolie profonde à l’espièglerie enfantine. Si ce qu’elle a est une maladie, c’est bien la sienne, elle lui appartient en propre. Cette chasse sexuelle qu’elle mène depuis tant d’années, elle est capable d’en parler, de compter les partenaires, de détailler leurs particularités. Cette expérience très physique, elle peut, si elle le veut, la construire comme une équation, en faire quelque chose de beau. Ou pas. Au fil de la discussion entre Joe et Seligman, l’humour permet de maintenir une certaine distance avec les événements racontés. Et, de toute façon, Joe entretient avec elle-même une distance assez considérable pour brouiller les pistes. A-t-elle aimé ?

Pour lire la suite de notre critique, rendez-vous ici.

Visuel: © Affiche du film

Air BnB lance sa centrale de réservation dernière minute
Le réalisateur de « Searching for Sugarman » est décédé ce mardi 13 mai
La Rédaction
Soutenez Toute La Culture