Cinema

Table ronde berlinoise : festivals et premiers films quel soutien accorder au cinéma de demain ?

14 février 2011 | PAR Coline Crance

Toutlaculture.com est cette année partenaire du blog franco-allemand de l’office franco-allemande pour la Jeunesse( OFAJ http://ofaj.org/ ) et de « Berlinale im Dialog (http://www.critic.de/berlinale-im-dialog/). Elle propose de suivre au jour le jour les critiques du jury jeune composé de trois français , trois allemands et cette année d’une bosniaque qui remettront le prix «  dialogue en perspective ». La Berlinale s’est ouverte officiellement jeudi dernier et déjà un grand nombre de films ont été diffusés. Aujourd’hui à l’occasion des dix ans de la Perspektive Deutsches Kino et des 50ans de la Semaine de Critique à Cannes se tiendra une table ronde autour du thème  » Des festivals à la mission commune : le soutien aux jeunes cinéastes. Un dialogue franco-allemand ».

Les festivals de films représentent pour un jeune réalisateur le Graal à atteindre et le début d’un nouveau périple. Ils ouvrent des portes, présentent leur film à un public avisé… De plus en plus, les festivals reprennent la fonction de distributeurs dans le cinéma d’art et essai. Il se crée ainsi la catégorie de  » film festival ». Les festivals s’engagent même parfois financièrement dans des productions en investissant leur fonds propre. Ouverture ou paradoxe d’une économie du cinéma, le festival est bien aujourd’hui l’endroit où l’on peut découvrir le plus grand nombre de jeunes talents venus du monde entier . Mais face à toutes ces opportunités, où s’arrête le rôle des festivals dans le soutien apporté au cinéma de demain ?

Cette question sera abordée lors de cette table ronde qui fera dialoguer  Linda Söffker, directrice de la section Perspective Deutsches Kino qui fête son dixième anniversaire et Jean Christophe Berjon, Directeur de la Semaine de la Critique à Cannes et qui célèbre cette année 50 ans d’engagement pour la découverte de nouveaux talents cinématographiques.

Trois cinéastes découverts grâce à ses différents festivals interviendront : Matthias Luthardt cinéaste de l’excellent Ping Pong, Robert Thalheim réalisateur de Netto, et Mathias Gokalp cinéaste de Rien de personnel.

Les jeunes cinéastes qui ont pu montré leur film à la Berlinale les années précédentes dans la section « Perspective Deutsches Kino » s’expriment devant la caméra de l’équipe  » Berlinale im Dialog » ( http://www.critic.de/berlinale-im-dialog/) :

Interview de Robert Thalheim  :

 

 

Interview de Dietrich Brüggeman :

Interview de Bettina Blümmer, cinéaste de Prinzessinnenbad

Interview de Christophe Bach

 Interview de Alexander et Manuel Bickenbach :

 

Critique du jury jeune du  » prix du dialogue en perspective » de la Berlinale 2011
Les tendances printemps été 2011 acte II 70’s revival
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *