Cinema

Sortie ciné : les convois de la honte

08 mars 2010 | PAR Geraldine Pioud

Les convois de la honte est un documentaire qui tente de faire la lumière sur l’organisation, lors de la Seconde Guerre Mondiale, des convois de déportés par les sociétés de chemins de fer.

C’est une entreprise bien difficile (et aussi courageuse) à laquelle le réalisateur Raphaël Delpard s’est attelé avec son équipe. Son documentaire Les convois de la honte a pour but de mettre en lumière le vrai rôle joué par les sociétés de chemins de fer français lors des convois de déportés raciaux et politiques au moment de la Seconde Guerre Mondiale. Se basant sur divers témoignages, sur des images et des photos d’archives et sur des reconstitutions, le documentaire offre une vision assez large du contexte de l’époque sans pour autant rentrer dans le film de propagande.

Et le résultat est aussi troublant qu’accablant pour les chemins de fer français. Mais là où Delpard et son équipe ont réussi un coup de maître, c’est qu’ à aucun moment ils n’accusent ou ne font la morale. Leur propos se situe plutôt dans la juste reconnaissance des atrocités du passé, afin que la lumière soit enfin faite. Cette page de l’histoire est un fantôme dans le placard : tout le monde est au courant mais personne ne veut faire le premier pas. Le but (non-dissimulé) de ce documentaire est de faire admettre aux actuels dirigeants de la SNCF que les convois existaient, qu’ils en étaient responsables et que si résistance il y a eu, elle vient uniquement des cheminots et non de la société elle-même. Témoignages, lettres, contrats, images, etc. sont plus de preuves qu’il n’en faut. Un film déroutant et parfois insupportable, mais qui plaide en faveur du devoir de mémoire.

Les convois de la honte, de Raphaël Delpard, adapté de son ouvrage éponyme disponible aux Éditions Michel Lafon
Sortie en salles le 10 mars 2010

Infos pratiques

Gagnez 10 compilations du festival Les femmes s’en mêlent 2010
« Frida Kahlo y su mundo » à Bruxelles jusque mi-avril
Geraldine Pioud

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *