Cinema

Sofia Coppola sacrée à Venise

13 septembre 2010 | PAR Pamina Le Guay

Le Festival d’art cinématographique de Venise qui s’est tenu la semaine dernière a consacré la réalisatrice américaine Sofia Coppola.


L’enjeu principal, le Lion d’or de St Marc, symbole de la cité lagunaire, lui a été remis par le président du jury, Quentin Tarantino, pour son quatrième long métrage, Somewhere.

Le lion d’or, considéré comme l’une des plus importante récompense cinématographique, de Sofia Coppola, laisse la critique déçue et sceptique. En effet aucun de ses favoris ne figure dans la liste des œuvres primées. Les mauvaises langues ne manqueront pas de souligner que le grand Tarantino n’est autre que l’ex-compagnon de la réalisatrice de 39 ans. Mais le réalisateur de Pulp Fiction a juré avoir voté en toute impartialité et a affirmé que Somewhere a été choisi à l’unanimité par les 7 jurés de la Mostra.

Synopsis : Somewhere suit Johnny Marco, un auteur hollywoodien à la réputation sulfureuse, qui vit dans l’excès au Chateau Marmont de Los Angeles. Un jour, il reçoit la visite surprise de sa fille de 11 ans. Leur rencontre va forcer l’homme à remettre son style de vie en question et à opérer les changements nécessaires. Pour certains passages du film Sofia Coppola se serait inspirée de son enfance avec son père, le cinéaste Francis Ford Coppola.

Du côté de la bande originale, c’est le groupe Phoenix – dont le chanteur est le compagnon de Sofia Coppola – qui a composé la musique du film.

Le film devrait faire son apparition sur les écrans de cinéma français en janvier 2011.

Découvrez la bande annonce :

La compétition officielle :

Lion d’argent du meilleur réalisateur : Alex de La Iglesia pour La Balada triste de Trompeta.

Prix special du jury : Essential Killing, de Jerzy Skolimowski.

Prix spécial pour l’ensemble de sa carrière : Monte Hellman.

Coupe Volpi du meilleur acteur : Vincent Gallo dans Essential Killing.

Coupe Volpi de la meilleure actrice : Ariane Labed dans Attenberg d’Athina Rachel Tsangari.

Prix Marcello-Mastroianni du meilleur premier rôle : Mila Kunis dans Black Swan de Darren Aranofsky.

Prix de la meilleure contribution technique : Mikhaïl Kritchman pour OvsyankiSilent Souls ») d’Alekseï Fedortchenko.

Prix du meilleur scenario : Alex de la Iglesia pour Balada Triste de Trompeta.

Parmi les autres récompenses :

Lion du futur (prix Luigi-De-Laurentiis pour un premier film) : Çogunluk de Seren Yüce.

Prix Orizzonti : Verano de Goliat de Nicolas Pereda.

Prix Controcampo du meilleur film italien : 20 Sigarette d’Aureliano Amadei, avec une mention spéciale au comédien Vinicio Marchioni.

Prix Signis (œcuménique) : Meek’s Cutoff de Kelly Reichardt, mention spéciale à Ovsyanki d’Alekseï Fedortchenko.

Solness le constructeur, mystérieux face à face de Jacques Weber et Mélanie Doutey
Mange ceci est mon corps
Pamina Le Guay

One thought on “Sofia Coppola sacrée à Venise”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *