Séries

La rentrée des séries : Part 1

29 juillet 2009 | PAR Charlotte

Malgré la dure convalescence de l’après grève des scénaristes et les répercutions douloureuses de la crise sur les budgets alloués au séries, la titanesque machine à séries américaine a encore la pêche. Regardez ce qui suit et préparez-vous à devenir accro…

Flash Forward

Suite à une panne d’électricité de 2 minutes et 17 secondes, le monde entier est confronté au chaos alors que la cause de cet incident se révèle inexplicable…

Cette série devrait permettre aux inconditionnels de Lost dont l’arrêt est prévu pour mai 2010 de sécher leurs larmes. Produite par le co-scénariste de Batman Begins et the Dark Knight et l’un des scénaristes de 24H chrono, Flash Forward est une des séries les plus imposantes de la rentrée ; et pour cause, HBO, effrayé par l’ampleur du projet aurait revendu fissa le concept et le pack de 5 saisons à ABC.

The Good Wife

Suite a un scandale médiatique mouillant son époux dans une sombre affaire à la sauce berlusconienne, une mère de famille bien sous tout rapport décide de reprendre le travail alors que son mari est envoyé en prison.

Grand cru pour the Good Wife qui peut se vanter de réunir l’excellent Chris Noth alias Mr Big de Sex and the City, l’envoûtante Julianna Margulies débauchée d’Urgences et Christine Baranski que l’on a pu apercevoir entre autres dans Mamma Mia ! et Cybill. Cerise sur la gâteau : la production a été confiée à Tony et Ridley Scott qui nous promettent ici des personnages ultra-réalistes et un scénario plus séduisant que les précédents essais ayant pour toile de fond le monde procédural.

Hank

Sorte d’hybride entre Donald Trump et Maddof, l’anti héro de Hank décide de partir s’installer avec sa famille dans l’Amérique profonde après avoir perdu sa fortune.
Produite par les créateurs de That 70’s Show et écrite par le cerveau de Tout le monde aime Raymond, Hank a été présenté comme l’une des séries prometteuses de la rentrée. Drôle à souhait un parfois un peu barrée, elle pourra compter sur Kelsey Grammer, l’hilarant comédien plusieurs fois récompensé pour ses rôles dans Cheers et Frasier.

Melrose Place

Les nostalgiques de la célèbre résidence Melrose Place vont pouvoir se réjouir : celle-ci va de nouveau pouvoir être habitée par son lot de mannequins-comédiens. Dans la série on prend les même et on recommence, Melrose Place version 2009 s’inscrit dans la lignée du rafraîchissement de la non-moins célèbre Beverly Hills. Cependant Los Angeles n’aura certainement pas la même saveur sulfureuse après les mises à jours induites par la nouvelle version qui affadissent sérieusement les attraits de sa grande sœur née en 1992. Bien que supervisée par deux des membres de l’équipe de Smallville, la série ne semble pas être un chef d’œuvre mais pourrait bien nous réserver des surprises.

Suite…

Grey’s Anatomy saison 6, mort de George, premier épisode annulé
Femi Kuti & The Positive Force à la Bellevilloise
Charlotte

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *