Séries

Boss, la série qui éclaire les coulisses de la mairie de Chicago

14 janvier 2013 | PAR Yaël Hirsch

A l’occasion de la sortie en France de la première saison de « Boss », série américaine imaginée par Farhad Safinia pour la chaîne Starz et diffusée en France sur OCS Novo depuis septembre dernier, Toute la Culture revient sur cette vision noire et haletante des rouages du pouvoir. Vous pouvez gagner votre coffret de la première saison en jouant à notre jeu-concours.

Alors que les élections du gouverneur de l’Illinois battent leur plein, le maire de Chicago, Tom Kane (Kelsey Grammer, Golden Globe 2012 du meilleur acteur) use et abuse avec ses conseillers Kitty O’Neill (Kathleen Robertson) et Ezra Stone (Martin Donovan) de stratégie politique pour soutenir en douce le plus jeune et ambitieux des deux candidats. Mais sa routine politique est troublée par trois évènements : l’arrêt de la construction d’un grand aéroport, projet mastodonte et phare de la mairie, parce que la découverte de peintures rupestres empêchent le déplacement pourtant difficilement obtenu d’u cimnetière ; son état de santé devient préoccupant : il est touché par une maladie neurologique incurable; et enfin, sa fille, Emma (Hannah Ware) ancienne droguée et pasteur revient dans sa vie,risquant de ternir sa réputation par ses frasques à un moment clé de sa carrière. A ses côtés, co-pilote brillant plus qu’épouse aimante, sa femme, Meredith (Connie Nielsen), organise les choses pour que leur rythme de vie ne change pas

Avec un pilote réalisé par Gus van Sant, une ambiance machiavelienne bien plantée dans le Midwest, « Boss » se situe dans le droit fil d’excellentes séries comme « A la maison blanche » ou « Borgen ». Elle dévoile, dans le cadre harmonieux des gratte-ciel art déco du bord du lac Michigan, combien la politique, même locale, fonctionne sur des rouages cyniques. Particulièrement intéressant lorsqu’elle montre comment fonctionne la mobilisation des diverses communautés dans une grande ville américaine comme Chicago, mettant en avant les questions de communication sans s’y embourber pleinement, et surtout transmuant le maire en figure de parrain à la fois charismatique et humain, « Boss » est une série qui atteint son objectif de suspense.

Elle a malheureusement été arrêtée en novembre dernier aux USA, après avoir connu deux saisons à succès. On attend encore deux épisodes qui devraient clore l’intrigue. Entretemps, plongez vous dans les origines de cette saga à la fois très américaine et nécessairement universelle sur la comédie du politique, avec les 8 épisodes de la première saison, disponibles depuis le 2 janvier en dvd et Blu-ray.

Boss, saison 1, de Farhad Safinia, avec Kelsey Grammer, Connie Nielsen, Martin Donovan, Kathleen Robertson, Hannah Ware, 8 épisodes de 55 min, Metropolitan Film & Video, sortie dvd (39€99) et Blu-ray (49€99) le 2 janvier 2013

© 2013 Metropolitan Film & Video

La silencieuse, un premier roman intérieur de Ariane Schréder
Palmarès des Golden Globes 2013
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *