Cinema

MyFrenchFilmFestival repart à la conquête du Web

06 janvier 2012 | PAR Coline Crance

Vendredi 12 janvier démarrera la seconde édition du Festival de cinéma français en ligne organisé par Unifrance : MyFrenchFilmFestival. Un an après avoir attiré 320 000 internautes de 171 pays pour un total de 40 000 visionnages, l’événement place la barre encore plus haut en augmentant sa durée (trois semaines jusqu’au 1er février) et le nombre de langues accessibles qui passent à 14 : l’allemand, l’anglais, l’arabe, le chinois, le coréen, l’espagnol, le français, l’hébreu, l’italien, le japonais, le lituanien, le polonais, le portugais et le russe.


Grâce à des partenariats privés, les films sélectionnés seront parfois visibles gratuitement comme en Amérique Latine (sur Terra), en Russie, en Allemagne (sur filmstarts.de), en Italie et en Chine (sur Youku). Ils seront payants ailleurs via la plateforme MyFrenchFilmFestival, à travers Dailymotion et Mubi dans le monde entier, et sur Filmin en Espagne. A noter que l’événement sera accessible en IPTV aux Etats-Unis (SnagFilms), en Corée (KT) et au Japon (J.Com au Japon).

Au programme figurent des premiers et des seconds films sortis en France depuis janvier 2010, dont les sélectionnés cannois Belle épine de Rebecca Zlotowski et Un poison violent de Katell Quillevéré. Les accompagnent Memory Lane de Mikhael Hers, D’amour et d’eau fraîche d’Isabelle Czajka, J’aime regarder les filles de Frédéric Louf, 8 fois debout de Xabi Molia, Case départ du trio Thomas Ngijol – Fabrice Eboué – Lionel Steketee, Entre nos mains de Mariana Otero, Pauline et François de Renaud Fely et La reine des pommes de Valérie Donzelli. Dix courts métrages complètent une affiche qui décernera prix (du public, de la presse internationale et des réseaux sociaux). A signaler enfin que le festival en ligne sera lancé par des avant-premières en salles à Berlin, Londres, Los Angeles et Séoul.

source :  cineuropa.

Infos pratiques

La Redoute dévoile malencontreusement ses formes
Paris ouvre le bal 2012 des festivités mode avec la Haute couture
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *