Cinema
Les sorties cinéma du mercredi 15 juin

Les sorties cinéma du mercredi 15 juin

14 juin 2011 | PAR Laurene Saby

Benjamin Biolay une nouvelle fois sur grand écran, vous en rêviez ? Et bien Katia Lewkowicz l’a fait ! Dans « Pourquoi tu pleures ? » l’électrisant Biolay campe le rôle d’un futur marié assailli par le doute. Et nous, on ne doute pas une seule seconde d’aimer. Pour le chanteur de « La Superbe » qui confiait récemment dans une interview qu’aux Etats-Unis, des américains l’avaient confondu avec Benicio del Toro, c’est bien que ce vainqueur des 25ème Victoires de la Musique fait aussi son cinéma. Un artiste avec un grand A. Et puis, pour ceux qui ne sont pas inconditionnels, et oui il y en a, vous pouvez toujours aller vous défouler devant « Kung Fu Panda 2 », frémir devant l’angoissant « Insidious », vous la couler douce façon Dolce Vita avec « L’amour a ses raisons » ou encore jouer à l’agent secret en allant voir « L’Affaire Rachel Singer ». Et sinon, il y a toujours Benjamin Biolay dans « Pourquoi tu pleures ? » ! Non je n’en fais pas tout un cinéma…quoique.

« Kung Fu Panda 2 » (3D) de Jennifer Yu Nelson, animation (Etats-Unis, 1h35) avec, en VO, les voix de Dustin Hoffman, Angelina Jolie, Jack Black et Gary Oldman.

Po, cuisinier dans un restaurant de nouilles, est devenu le « guerrier dragon » et veille sur la Vallée de la Paix avec ses compagnons, mais une terrible menace plane sur l’Empire du milieu: le redoutable seigneur Shen, un paon fanatique de la poudre à canon, entend conquérir la Chine, en mettant fin au passage au Kung Fu Panda. (voir notre article)

 

 

 

 

 

« Pourquoi tu pleures? » de Katia Lewkowicz avec Benjamin Biolay, Emmanuelle Devos, Nicole Garcia et Valérie Donzelli.  (France, 1h39)

Un jeune homme enterre sa vie de garçon et tombe sur une fille qui remet en cause l’ordonnancement de tout son monde. Un premier film d’une comédienne qui s’assure aussi les contributions réussies de Nicole Garcia et Emmanuelle Devos.

 

 

 

 

 

« Beginners » de Mike Mills avec Ewan McGreggor, Mélanie Laurent et Christopher Plummer (Etats-Unis, 1h44)

Oliver, illustrateur à Los Angeles, vient de perdre son père d’un cancer. Le vieil homme avait fait un coming out tardif à 75 ans, après la mort de sa femme. Un récit tendre largement autobiographique. (voir notre article)

 

 

 

 

 

 

« Blue Valentine » de Derek Cianfrance avec Michelle Williams et Ryan Gosling (Etats-Unis, 1h54)

La vie et la mort d’un jeune couple de trentenaires confrontés au désamour. Avant le tournage, le réalisateur -qui a écrit 57 versions du scénario- avait demandé aux acteurs d’habiter ensemble quelques temps.

 

 

 

 

 

 

« L’Affaire Rachel Singer » de John Madden avec Helen Mirren, Sam Worthington, Jessica Chastain (Etats-Unis, 2h00, avertissement publics sensibles)

1997, deux agents du Mossad, les services secrets israéliens, apprennent le suicide d’un de leurs anciens collègues, au moment où un livre vient justement célébrer leurs exploits passés, l’arrestation d’un criminel de guerre nazi.

 

 

 

 

 

 

« Bienvenue à Cedar Rapids » de Miguel Arteta avec John C. Reilly, Anne Heche et Sigourney Weaver (Etats-Unis, 1h27)

Tim Lippe, un agent d’assurances qui n’a jamais quitté sa petite ville natale du Wisconsin, doit se rendre à une importante convention professionnelle à Cedar Rapids. Le week-end de nombreuses « premières fois ».

 

 

 

 

 

 

« Escalade » de Charlotte Silvera avec Carmen Maura, Julie Durand et Mathieu Simonet (France, 1h20)

En cette période de baccalauréat, comment un groupe de jeunes lycéens en perte de repères s’introduit chez la proviseure du lycée pour tenter de modifier le cours du destin. Un film tendu toujours près de basculer dans l’irréparable.

 

 

 

 

 

« L’amour a ses raisons » de Giovanni Veronesi avec Monica Bellucci et Robert de Niro (Italie, 2h05)

Trois histoires d’amour à trois périodes de la vie: un jeune avocat sur le point de se marier perd la tête pour une blonde; un père de famille succombe à une nymphomane; et un divorcé d’âge mûr tombe amoureux de la fille de son meilleur ami. (voir notre article)

 

 

 

 

 

« Insidious » de James Wan avec Patrick Wilson, Rose Byrne (Etats-Unis, 1h42, interdiction au moins de 12 ans)

L’irruption de phénomènes paranormaux dans la nouvelle maison de Josh et de sa famille, une épouse et trois enfants, dont l’aîné tombe dans un coma inexpliqué.

 

 

 

 

 

 

« Mafrouza » d’Emmanuelle Demoris, cycle de cinq films de 12h21 au total

de 2001 à 2004, la réalisatrice a filmé la vie des habitants de la grande ville d’Alexandrie, en Egypte.

 

 

 

 

 

 

(c) visuel : allociné.fr, fan-de-cinema.com

Source : AFP

Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques
Carla Bruni-Sarkozy dans Glee ?
Laurene Saby

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *