Cinema

Le Petit Gruffalo- 4 court-métrages parlent d’autonomie aux tout-petits

Le Petit Gruffalo- 4 court-métrages parlent d’autonomie aux tout-petits

25 octobre 2012 | PAR Avela Guilloux

Comment, vous ne connaissez pas le Gruffalo ? Ce monstre aux crocs impressionnants, aux griffes acérées, aux dents plus coupantes que celles d’un requin ? Ses genoux ont des bosses, ses orteils sont crochus, son nez porte une affreuse verrue, ses yeux sont oranges, sa langue toute noire et son dos est couvert d’affreux piquants violets. Si vous avez vraiment trop peur de lui, dîtes-lui que vous êtes amis avec la Grande Méchante Souris, il détalera bien vite.

Le Gruffalo fait partie de ces histoires que les enfants aiment entendre des centaines de fois de suite. Dans cet album, best-seller mondial, une souris réussit à se faire respecter par tous les prédateurs du bois, serpent, hibou renard et Gruffalo, sans faire de mal à personne, juste parce qu’elle est vraiment très maligne. Le Gruffalo, qui terrifie tout le monde, repartira bien penaud, craignant de finir en casse-croûte pour souris affamée. Dans le court métrage  » Le Petit Gruffalo », on retrouve le monstre quelques temps plus tard, cette fois en famille. Il est devenu papa d’un charmant Petit Gruffalo, qui s’avère un brin trop aventurier à son goût : il l’a prévenu, s’il part tout seul dans les bois, il risque de rencontrer la Grande Méchante Souris…Mais un matin, Petit Gruffalo n’y tient plus, il faut qu’il aille voir !

Le titre du programme est légèrement trompeur puisqu’il s’agit en réalité de quatre courts-métrages,  contant chacun à leur manière la première aventure hors du cocon familial, et le désir  d’autonomie qui titille tous les petits. Des traces de pas dans la neige et des prédateurs qui rodent… autant de parcours initiatiques qui, par leur univers ou leur thème, font écho à l’aventure du Petit Gruffalo. Notre préférence va sans hésiter au merveilleux Des pas dans la neige, de Makiko Sukikara, un vrai moment de  poésie visuelle.

On a aussi beaucoup apprécié L’Oiseau et la Feuille, joli moment d’humour.

Les courts-métrages présentés en avant-programme volent la vedette  au film du Gruffalo, qui, s ‘il présente un scénario un peu plus élaboré, paraît bien sage et classique, visuellement parlant, par rapport aux merveilles de graphisme présentées juste avant.

Ne ratez pas cette  occasion de faire découvrir à aux enfants ces beaux programmes d’animation.  Basés sur le même thème, ils développent chacun un univers ( visuel, sonore) très différent…de quoi aiguiser leur sens artistique et critique. Et savourez avec eux l’histoire du Gruffalo, mignonne comme tout.

 

Bumcello livre Al, le son de la liberté
Altered natives’Say Yes to another Excess : François Chaignaud et Cecilia Bengolea on the dance floor
Avela Guilloux

One thought on “Le Petit Gruffalo- 4 court-métrages parlent d’autonomie aux tout-petits”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *