Cinema

La nuit Pusher, la trilogie culte du cinéaste danois Nicolas Winding Refn au Max Linder

29 août 2011 | PAR Coline Crance

A l’occasion de la sortie le 5 octobre, au Max Linder, de “Drive”, le film choc de Nicolas Winding Refn, prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes, découvrez lors d’une nuit exceptionnelle, la trilogie culte “Pusher” du cinéaste danois. Suivez la descente aux enfers de Franck, modeste trafiquant de drogue dans un face à face ultra réaliste avec la criminalité. Occasion de voir les premiers pas de Kim Bodnia et de Mads Mikkelsen les célèbres guerriers de Valhalla Rising .

Premier volet : Pusher

Synopsis : A Copenhague, Frank vend de l’héroïne et fréquente le milieu de la petite criminalité. Sa dette envers le trafiquant serbe Milo l’incite à tenter un gros coup. Mais la police fait irruption pendant la transaction, et au cours de la poursuite qui s’ensuit, Frank perd à la fois la marchandise et l’argent. De rage, Frank expédie à l’hôpital son acolyte Tony. Mais Milo commence à s’impatienter et se fait menaçant. L’urgence de rassembler une importante somme d’argent pousse Frank à multiplier les imprudences. Il va jusqu’à solliciter quelques couronnes auprès de sa mère qu’il n’a pas vue depuis longtemps. En désespoir de cause, il achète une arme, et blesse l’homme de main de Milo avant de s’enfuir. Désormais en grave danger, il convainc son amie de l’aider à monter une ultime arnaque qui devrait lui permettre de quitter le pays dans les heures qui suivent…

durée :1h45 – 1997 –  polar – Réalisé par Nicolas Winding Refn. Avec Kim Bodnia, Zlatko Buric, Mads Mikkelsen

Deuxieme volet : Pusher II, With Blood on my Hands

Synopsis : Tony, un petit criminel de Copenhague, sort de prison et retourne au garage qui sert de couverture à Smeden, son père dit “Le Duc”, qui règne avec brutalité sur un gang. Pour montrer sa bonne volonté, Tony vole une Ferrari, mais son initiative est accueillie avec colère par son père, qui lui reproche d’avoir agi stupidement.En même temps qu’il subit les humiliations paternelles, Tony apprend qu’il a eu un fils. Il n’y croit pas au début, mais finit par se prendre d’affection pour un bébé que sa mère néglige. Pour gagner un peu d’argent, Tony s’associe avec un gangster dont la bêtise lui a valu le surnom de “Kurt-le-con”. Comme par hasard, le plan de Kurt échoue. Pour gagner du temps et faire croire qu’il a été victime d’un racket, Kurt demande à Tony de lui tirer une balle dans le bras et de vandaliser son appartement…

durée : 1h36 – 2004  – polar- Interdit aux moins de 16 ans – Réalisé par Nicolas Winding Refn. Avec Mads Mikkelsen, Zlatko Buric, Leif Silverster Pedersen.

Troisième volet : Pusher III, I’m a Angel of Death


Synopsis : Milo, un trafiquant de drogue serbe, suit une thérapie de groupe pour soigner sa toxicomanie. Aujourd’hui, sa fille fête son 25e anniversaire, et il doit préparer un banquet pour une quarantaine de convives. En plein préparatif, il doit aussi veiller à ses affaires en cours. Il attend une livraison d’héroïne. A la place, il se retrouve avec des pilules d’ecstasy. Bien que ne connaissant rien à ce marché, Milo décide de garder la livraison et de la revendre. Mais ses lieutenants tombent malades, vraisemblablement intoxiqués par les pâtés préparés par Milo. Retournant à la fête, Milo entreprend de remplacer les pâtés avariés. Sous l’effet du stress, il succombe à la tentation de reprendre de la cocaïne. Là-dessus, son livreur de drogue lui demande de s’occuper d’un de ses amis proxénètes, qui cherche à vendre une de ses filles. La nuit est mal partie…

durée : 1h42 – 2005 – vostf – Interdit aux moins de 16 ans – Réalisé par Nicolas Winding Refn . Avec Zlatko Buric, Marinela Dekic, Ilyas Agac.

Infos pratiques

Un jour : mélodrame passionnel envoutant avec Anne Hathaway et Jim Sturgess
Gagnez 5 agendas Quo Vadis !
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *