Cinema
Il faut sauver le Méliès

Il faut sauver le Méliès

21 janvier 2013 | PAR Lucie Droga

Samedi 19 janvier, plusieurs centaines de personnes ont manifesté pour apporter leur soutien au Mélies et à son directeur, Stéphane Goudet, accusé de détournement de fonds. Retour sur une histoire qui mobilise les habitués du cinéma.

Le Méliès, cinéma indépendant d’art et d’essai situé à Montreuil est depuis quelques semaines accusé par la maire de Montreuil, Dominique Voynet de détourner des fonds public, ce qui a entraîné l’ouverture d’enquêtes administratives et judiciaires ainsi que la suspension de Stéphane Goudet, directeur du Mélies depuis 2002. Dans un communiqué de presse du 8 janvier 2013, la mairie parle de « plusieurs dizaines de milliers d’euros de fonds publics (qui) ont été ainsi détournés de leur destination » et affirme l’existence d’une deuxième caisse qui correspondrait à une billetterie non commerciale et qui regrouperait des films rares n’ayant pas reçu de visa du CNC.

N’y voyant qu’un « grossier piège » pour reprendre les termes de Stéphane Goudet, c’est donc tout naturellement que plusieurs centaines de manifestants, 500 selon les organisateurs et 150 selon la mairie,  se sont retrouvés samedi dernier pour apporter leur aide au directeur et au Méliès: parmi eux une belle brochette d’acteurs et réalisateurs dont Dominik Moll, Laurent Cantet, Palme d’Or à Cannes, en 2008, avec son film Entre les murs ou encore Dominique Cabrera. Devant le petit cinéma niché à la sortie du métro Croix-de-Chavaux, les manifestants ont fait entendre leurs voix pour permettre à ce cinéma réputé pour son exigence de poursuivre sa programmation. Malgré le soutien des commerçants, montreuillois et des personnalités du grand écran et en attendant d’en savoir plus, le Méliès est en grève.

Visuel: capture d’écran du Parisien.fr

Image à la Une: capture d’écran du site montreuil.fr

Gagnez 2×5 places pour le concert de Matthieu Boré le 31 janvier au New Morning
Blood Lad Tome 1 : Une rencontre inattendue
Lucie Droga

One thought on “Il faut sauver le Méliès”

Commentaire(s)

  • Gilles

    Sauver le Méliès? Pour avoir à le sauver il faudrait qu’il soit menacé! Or ce service municipal financé par la Ville n’est non seulement pas menacé, mais il va bientôt doubler de taille pour devenir le plus grand cinéma d’art et d’essai d’Europe! Et tout cela grâce à Dominique Voynet et à l’équipe municipale en place qui en vote le budget et définit les orientations! Donc qui menace le Méliès : la Maire qui le finance, ou le directeur artistique qui d’après une enquête indépendante du Trésor Public, aurait cautionné voire organisé des détournements de fonds publics et terni ainsi l’image de ce service public?

    février 9, 2013 at 18 h 23 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *