DVDs
« Sword Art Online II : Phantom Bullet » Sniper et trancher

« Sword Art Online II : Phantom Bullet » Sniper et trancher

07 septembre 2015 | PAR Sandra Bernard

Nouvelle orientation pour la célèbre licence Sword Art Online (SAO). Cette fois, Kirito doit délaisser l’héroïque fantasy au profit des FPS (First Person Shooter) le temps de résoudre une nouvelle enquête. Dans Phantom Bullet, nouvelle saison éditée en dvd et en blurays chez @Anime, Kirito enquête (presque seul) sur une affaire de meurtres liés aux jeux vidéo.
[rating=4]

Malgré les événements de SAO,  le monde des jeux vidéo en réalité simulée continue de croître. Ainsi, dans Gun gear Online (GGO),  un fps très en vogue mais à la mise en oeuvre obscure, plusieurs des meilleurs joueurs professionnels japonais sont abattus en direct dans le jeu par un étrange et terrifiant joueur : death gun. L’inquiétude dans la communauté des joueurs et chez les autorités monte d’un cran quand les joueurs des dits personnages sont retrouvés morts chez eux.
Kirito est alors envoyé dans l’univers de GGO pour enquêter. Pour ne pas mettre ses amis en danger, il ne leur en parle pas et minimise les risques quand il en avertit Asuna. Lors de sa conversion, il hérite d’un avatar androgyne rarissime qui attire rapidement l’attention des autres joueurs. Il fait alors la rencontre de Sinon, une jeune joueuse expérimentée mais au passé trouble.

Changement total d’univers avec SAO Phantom Bullet. La licence à succès explore de nouvelles thématiques du jeu vidéo tout en réintégrant des éléments clés qui ont fait le succès de la première saison : le game over, synonyme de mort dans la vie réelle. La nouvelle apparence de Kirito et la foule de quiproquos qui en découlent permettent quelques notes de légèreté dans cette mission assez sombre où le personnage killer (PK) est la règle principale.
La  relation entre Sinon et Kirito est assez complexe, passant par toute une gamme d’émotions et de manifestations. Les autres personnages de SAO sont beaucoup moins présents.

Cette nouvelle saison est agréable et prenante. Elle se renouvelle sans se réinventer et propose une nouvelle fois une réflexion sur le rapport au monde virtuel : « le vrai monde est celui où on se trouve, qu’il soit virtuel ou non ». En outre, la psychologie de Kirito s’étoffe.

Le coffret de jolie facture regroupe la saison entière, soit 14 épisodes, sur quatre dvds ou blu-rays. Côté bonus, l’on a droit aux trailers internet et à la mini série SAO offline où les personnages reviennent sur des moments marquants de chaque épisode et donnent des informations complémentaires.

[Deauville 2015, Compétition] « 99 Homes », un déluge à crédit
« Queen of earth », Alex Ross Perry sublime Elisabeth Moss dans les marécages de la dépression
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Registration