DVDs
Sortie Dvd: Martha Marcy Marlene May, plongée en apnée dans la douceur macabre d’une secte

Sortie Dvd: Martha Marcy Marlene May, plongée en apnée dans la douceur macabre d’une secte

18 juillet 2012 | PAR Yaël Hirsch

Premier long métrage de Sean Durkin, révélé à Sundance par le prix de la mise en scène et porté par la formidable Elizabeth Olsen, « Martha Marcy Marlene May » évoque avec à la fois réalisme et poésie l’enfermement d’une jeune-femme dans une secte. D’une beauté bouleversante.

La vingtaine à peine entamée, Martha a abandonné l’idée d’aller à l’université pour suivre un garçon dans une ferme de l’upstate New-York. Là, il l’initie à la vie en commun dans une secte qui vit de ses travaux de jardinage, de quelques vols, et où garçons et filles doivent tout partager, y compris leurs corps. Le film commence quand Martha, traumatisée par un meurtre commis par le leader du groupe, la mort étant aux yeux de ce dernier le paroxysme de l’existence,  décide de sortir du giron de la secte. Elle appelle sa grande sœur à qui elle n’ a pas fait signe depuis deux ans et qui est sa seule famille depuis le décès de leurs parents. Celle-ci accourt et prend Martha sous son toit. Au début, la rescapée se sent en sécurité et dort beaucoup. Mais petit à petit les flash-backs de sa vie en secte viennent la hanter et Martha, incable de raconter quoi que ce soit à sa famille, panique. la jeune-femme a des réactions de plus en plus incontrôlables. Ce qui n’est pas du tout du goût du mari de sa sœur…

Mise en scène dans les paysages bucoliques et verdoyants des alentours de New-York, entrecoupée de longues nages dans des lacs aux reflets sombres et rythmée par une BO folk aussi sensuelle que douce, l’histoire de Martha est saisie avec infiniment de grâce, de pudeur et d’empathie. Continent noir rayonnant, Elizabeth Olsen livre une performance impressionnante et il y a fort à parier qu’elle-même et le résliateur Sean Durkin nous promettent encore de très grands films.

Pour lire notre critique du film à sa sortie en salles, le 29 février 2012. c’est ici.

Martha Marcy May Marlene, de Sean Durkin, Etats-Unis, 1h38, avec Elizabeth Olsen, Christopher Abbott, Brady Corbet, Hugh Dancy, Maria Dizzia, Julia Garner. Sortie dvd et Blu-Ray le 18 juillet 2012.
Bonus Dvd : « Mary Last Seen » (14min.) : court métrage du réalisateur Sean Durkin (19.99 euros)
Bonus Blu-Ray : + Pleins feux sur Elizabeth Olsen – L’histoire – Le making-of Martha Marcy May Marlene – Entretien avec les cinéastes – Le fonctionnement psychologique d’une secte – Clip vidéo « Marcy’s Song » de John Hawkes – Bande annonce (29.99 euros).

© 2012 Twentieth Century Fox Home Entertainment LLC. All Rights Reserved

Paris Quartier d’été permet de (re)voir l’extraordinaire Chambre d’Isabella
Italienne Scène, Sivadier en état de grâce au Off d’Avignon
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture