Cinema

Devil : ascenseur avec le diable

Devil : ascenseur avec le diable

18 avril 2011 | PAR Geraldine Pioud

Un ascenseur qui se bloque. La lumière qui s’éteint. Un mort. D’autres suivront. Que feriez-vous si vous étiez coincé avec le diable?

Synopsis : « À Philadelphie, cinq individus débutent leur journée le plus banalement du monde. Ils pénètrent dans un immeuble de bureaux et montent dans l’ascenseur. Personne ne se connaît ni ne se salue. Ils n’auront à partager cet espace clos que pour un court instant. Mais, quand l’ascenseur reste bloquer, ce qui semblait aléatoire, s’avère vite parfaitement intentionnel, et leur sort ne leur appartient plus. Ces cinq inconnus vont voir leurs secrets exposés au grand jour, et chacun va devoir répondre de ses fautes. Doucement, méthodiquement, leur situation évolue de la simple contrariété à l’angoisse, puis à l’horreur totale. Un à un, l’adversité les frappe, alors que le doute quant à l’identité de l’auteur de ces terribles événements plane sur toutes les têtes… jusqu’à ce qu’ils comprennent l’affreuse vérité : l’un d’eux est le diable en personne. Quand toute assistance venue de l’extérieur s’avère inutile, les passagers restants sont forcés de réaliser que leur seule chance de s’en sortir est de faire face aux crimes qui les ont menés là où ils sont aujourd’hui. »

Devil joue avec les croyances populaires. Le jour en question est celui du diable, et les personnes coincées dans l’ascenseur ont toutes des comptes à régler avec lui. Ou plutôt : c’est lui qui veut leur faire payer leurs fautes. Ce huis-clos angoissant est habilement filmé, et même si l’on ne sursaute pas de peur, la tension s’installe de façon efficace pour ne plus jamais vous quitter. La voix off accentue les questionnements, tout en divulguant quelques informations essentielles. Le générique de début offre de nouvelles perspectives et les événements qui se déroulent au cours de cette journée du diable s’assemblent tel un puzzle machiavélique. Après Devil, vous ne regarderez plus jamais vos compagnons d’ascenseur de la même façon.

Devil, de John Erick Dowdle, avec Chris Messina, Logan Marshall-Green, Jenny O’Hara, Bojana Novakovic, Bokeem Woodbine, Jacob Vargas
États-Unis, 1h20, Épouvante-horreur / Fantastique / Thriller
Au cinéma le 20 avril 2011

Infos pratiques

Angus and Julia Stone en concert au Trianon
Sibérie, Monamour : luttes pour la survie
Geraldine Pioud

One thought on “Devil : ascenseur avec le diable”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *