Cinema

Agenda cinéma de la semaine du 26 décembre 2018

Agenda cinéma de la semaine du 26 décembre 2018

25 décembre 2018 | PAR Gabrielle Degeorge

Pour cette semaine de vacances, rien de trop sérieux, simplement quelques comédies et des classiques à re-découvrir avec joie et en famille. 

Miraï ma petite sœur

Miraï ma petite soeur est le nouveau film d’animation de Mamoru Hosoda. Ce réalisateur d’anime se situe dans la lignée du maître de l’animation japonaise Miyasaki.

Ce film parle de l’arrivée d’une petite sœur dans la famille de Kun, le grand frère. Kun est jaloux de cette nouvelle addition à la famille. A l’aide d’un arbre généalogique enchanté, Kun va pouvoir voyager à travers les âges et découvrir les membres de sa famille à divers moments de leur vie, pour ensuite lui aussi s’engager dans sa propre aventure.

Troppa Grazzia

Lucia est une mère célibataire qui a du mal à trouver un équilibre entre l’éducation de sa fille, sa vie amoureuse est sa carrière en tant que géomètre. Les choses se compliquent lorsqu’elle découvre que le chantier sur lequel elle travaille menace de présenter des problèmes écologiques. Lui vient alors une apparition de la vierge qui lui ordonne de construire une église sur le lieu du chantier. Cette comédie italienne déjantée du réalisateur Gianni Zanasi vous fera rire aux éclats.

Le milliardaire

Le milliardaire de George Cukor est le film qui propulsa Yves Montand sur la scène internationale en 1960. Montand joue le milliardaire Jean-Marc Clément qui règne sur New-York. Celui-ci tombe vite amoureux de la belle Amanda, incarnée par Marylin Monroe, et tente tant bien que mal de la séduire. Retrouvez cette pépite des années 1960 et admirez le glamour des stars de cette époque.

Un violent désir de bonheur

Un violent désir de bonheur de Clément Schneider a été présenté cette année dans la section indépendante ACID du festival de Cannes. Ce filmnous plonge dans une atmosphère poétique et lyrique. L’action se passe en 1792, dans un couvent, loin de l’action qui secoue tout le pays. Les troupes révolutionnaires cependant réquisitionnent le couvent. Le jeune moine Gabriel découvre alors les idéaux de la révolution qui ne le laissent pas indifférent.

Fric-Frac

Fric-Frac de Maurice Lehmann et Claude Autant-Lara, sorti en 1939, réunit trois étoiles du cinéma français de l’époque, Fernandel, Michel Simon et Arletty. Marcel le bijoutier tombe amoureux de Loulou, mais celle-ci se sert surtout de lui pour obtenir l’argent pour son homme Tintin en prison. Cette comédie entrainante est également avant tout un voyage à travers le Paris des années 30 avec son argot si particulier.

Visuel: Affiche du film

Hamlet d’Ambroise Thomas, chef-d’œuvre de l’opéra français à l’Opéra Comique
L’agenda des expos dans les stations de ski
Gabrielle Degeorge

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *