A l'affiche

L’Agenda cinéma de la semaine du 1 novembre

L’Agenda cinéma de la semaine du 1 novembre

31 octobre 2017 | PAR Sarah Reiffers

Quoi de mieux en ce jour férié que d’aller au cinéma? Entre premier film et retour de réalisateurs confirmés, Toute La Culture vous aide à faire votre choix!

Jeune Femme, de Leonor Serraille

Premier long métrage de Leonor Serraille, ancienne de La Fémis, Jeune Femme met en scène la course poursuite d’un artiste par la femme qui l’aime et refuse qu’il la quitte. Avec une Laetitia Dosch en plein chagrin d’amour qui crève l’écran. Ce film puissant et brûlant, qui a remporté la Caméra d’Or au Festival de Cannes cette année, a été en prime réalisé par une équipe technique de femmes. Autant de raisons pour aller le découvrir au plus vite!

Les Conquérantes, de Petra Biondina Volpe

Trois ans après Mai 68, les femmes d’un petit village perdu en pleine campagne suisse découvrent – et embrassent – le féminisme. Deuxième long métrage de la réalisatrice Petra Biondina Volpe, Les Conquérantes est un film nécessaire et engagé, un hommage réussi à ces générations de femmes suisses qui, pendant plus d’une centaine d’années, ont mené un combat malheureusement encore d’actualité.

Mise à mort du cerf sacré, de Yorgos Lanthimos

Après The Lobster, Yorgos Lanthimos revient avec un film dur, triste, mais qui fait réfléchir. Il s’entoure d’un casting quatre étoiles, de Colin Farrell à Nicole Kidman, pour raconter la vie de Steven, brillant chirurgien qui a pris sous son aile Martin, un jeune garçon qui a perdu son père, et dont la présence devient de plus en plus menaçante. Jusqu’à conduire Steven à un impensable sacrifice. Mise à mort du cerf sacré est un film qui ne va pas de main morte et qui cherche à dire que la vie fonctionne sur l’adage du «œil pour œil, dent pour dent».

Carbone, de Olivier Marchal

Benoît Magimel, Laura Smet, Gérard Depardieu, ou encore Michaël Young sont au (très lourd) casting du nouveau long métrage d’Olivier Marchal, un film policier sur un homme ordinaire qui met au point une arnaque qui deviendra le casse du siècle. Trahisons, meurtres, et règlements de compte sont au menu de cette très belle réalisation pleine de suspense.

D’après une Histoire Vraie, de Roman Polanski

Roman Polanski met face à face les actrices Emmanuelle Seigner et Eva Green pour son nouveau film, un thriller comme il a l’habitude d’en créer. Delphine, romancière en panne d’inspiration, rencontre Elle, une jeune femme à qui elle s’attache, se confie, et s’abandonne. Mais lorsqu’ Elle s’installe à demeure chez la romancière, leur amitié prend une tournure inquiétante. D’après une histoire vraie, dont le scénario est signé Olivier Assayas, est adapté du roman du même nom de Delphine de Vigan, récompensé en 2015 par le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens.

Carrie au bal du diable, de Brian De Palma

Le chef-d’œuvre de De Palma, adapté du roman de Stephen King, revient sur nos écrans en version restaurée. L’occasion de (re)voir ce film majeur, qui relate l’adolescence difficile d’une jeune fille, tête de turc des filles du collège qui ne fait que subir les coups jusqu’à ce qu’elle se découvre un étrange pouvoir surnaturel. Pour prolonger l’esprit Halloween en ce début du mois de novembre.

Visuels: affiches officielles

La « Matière noire » de Borondo prend d’assaut le Marché aux Puces à Marseille
Agenda Classique de la semaine du 30 octobre
Sarah Reiffers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *