A l'affiche
Agenda cinéma de la semaine du 7 septembre

Agenda cinéma de la semaine du 7 septembre

07 septembre 2022 | PAR Adam Defalvard

Pour cette rentrée pas de blockbuster dans les salles mais une sélection de sorties pour voyager entre l’avenir, le présent et le passé, entre gravité et légèreté.

Plan 75 de Chie Hayakawa

Le futur apparaît bien trouble dans le Japon de Plan 75, futur où le gouvernement tente de lutter contre le vieillissement de la population en expérimentant la mise en place d’un programme permettant à toutes les personnes de plus de 75 ans de se faire euthanasier sur demande. Le récit s’attache à trois personnages, de statuts sociaux différents, tous candidats pour tester ce nouveau programme. Le film qui a été primé à Cannes dans la sélection « Un certain regard », présente une dystopie proche puisqu’il se déroule en 2025, et interroge sur l’arrivée d’un futur de plus en plus froid. 

Revoir Paris de Alice Winocour

Le long-métrage d’Alice Winocour revient douloureusement sur les attentats du 13 novembre en présentant les trajectoires divergentes de deux rescapés, joués par Virginie Efira et Benoît Magimel. Le film ne prend pas le chemin du pathos et se penche avec justesse sur le quotidien de ses personnages et sur leur traumatisme partagé. Un traumatisme que les deux ne vivent pas de la même façon, l’une ne se souvient que de bribes alors que l’autre se rappelle de tout. Un film bouleversant sur la possibilité d’un avenir après avoir vécu l’horreur.

Le Visiteur du futur de François Descraques

Les web-séries françaises rejoignent les salles, après le succès en salle de l’adaptation de Kamelott l’été dernier, c’est au tour de la série Le Visiteur du futur, commencée sur Youtube en 2009, d’être adaptée en long-métrage. Le programme est simple, de la SF dynamique avec des voyageurs du temps qui doivent empêcher la fin du monde. Malgré un scénario classique c’est le ton qui change la donne, avec un humour à la française sublimé par le budget accordé à François Descraques. À voir pour les fans de la série ou pour les non-initiés qui souhaitent découvrir ce film original en salle. 

Walden de Bojena Horackova

Après des années d’exil à Paris, Jana revient en Lituanie pour retrouver le lac Walden, baptisé ainsi par son premier amoureux. Le film oscille donc entre cette idylle du passé et le présent, avec deux comédiennes qui semblent presque jouer des personnages différents. Une dialogue entre deux versions de Jana, séparées par les aléas de l’Histoire et du Temps, qui amène un récit poétique sur la chute du bloc soviétique. 

Kompromat de Jérôme Salle

Thriller politique français de la semaine, le film de Jérôme Salle raconte l’histoire de Mathieu Roussel (Gilles Lellouche), expatrié français travaillant en Russie soudainement arrêté et incarcéré. Mathieu va se rendre compte qu’il a été victime d’un kompromat, une méthode des services secrets russes qui consiste à compromettre un opposant avec de fausses accusations. Promis à la prison à vie, Mathieu va devoir tout faire pour s’évader et rejoindre la France. Le film, déjà sous tension, semble d’autant plus haletant et pesant dans le contexte actuel. A noter qu’il s’inspire librement de l’histoire vraie de Yoann Barbereau et de son livre « Dans les geôles de Sibérie ». 

Visuel : Affiche de Plan 75

Thandiwe Newton, la récompense, l’ovation et un nouveau grand rôle
Festival de Deauville 2022 – God’s Country : Thandiwe Newton dans un thriller paranoïaque enneigé
Adam Defalvard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture