Arts
Un nouveau programme de résidences d’artistes avec Art Explora

Un nouveau programme de résidences d’artistes avec Art Explora

22 juin 2021 | PAR Laetitia Larralde

Ce printemps, la fondation Art Explora inaugure avec la Cité internationale des arts son programme de résidences à destination d’artistes et de chercheurs. L’occasion d’aller à la rencontre des artistes et de découvrir les actions de la fondation.

Niché au milieu d’un écrin de verdure à deux pas du Sacré-Cœur, réminiscence du maquis de Montmartre, le deuxième site parisien de la Cité internationale des arts fête cette année ses 50 ans. Créée en 1965, la Cité accueille à Montmartre et dans le Marais jusqu’à 325 artistes toutes disciplines et nationalités confondues pour des résidences allant jusqu’à six mois. Avec pour but de soutenir la création contemporaine, ces résidences permettent également aux artistes de rencontrer et échanger avec d’autres artistes, des professionnels et le public.

La toute jeune Fondation Art Explora, créée en novembre 2019 par Frédéric Jousset, dont le but est de soutenir les artistes et l’accès de tous les publics à l’art, s’est associée à la Cité internationale des arts pour construire un programme de résidences d’artistes, en lien avec la Ville de Paris. Intégré dans les résidences de la Cité sur le site de Montmartre, ce programme s’adresse aux artistes et aux chercheurs pour des projets où art et science sont liés. Lancé en septembre 2020, l’appel à projets a reçu 990 candidatures de 68 pays, sans limite d’âge, dont 25 ont été retenues pour les deux sessions de 2021. L’artiste peut soit venir seul pour une durée de six mois, soit pour trois mois en duo avec un chercheur.

Le partenariat avec Art Explora, engagé pour dix ans, a déjà permis la rénovation de huit ateliers-logements et la création d’un espace collectif permettant les rencontres entre les artistes ou le partage avec les personnes extérieures à la résidence. Nous avons pu découvrir les ateliers de deux des lauréats de la première session de résidences : Sara Ouhaddou et Hamedine Kane. Ouverts sur une façade par une grande baie vitrée, les 50 m² de chaque atelier-logement offrent lumière et un volume ample où se consacrer à la création.

Sara Ouhaddou, artiste franco-marocaine, travaille sur la mise en place de processus permettant l’émancipation financière des femmes avec des communautés d’artisans marocaines, notamment dans la broderie. Sa recherche, qu’elle fera valider par des chercheurs, porte sur les liens entre la mythologie et l’histoire antique de l’Afrique du Nord. De son côté, Hamedine Kane, de Mauritanie, vient retracer les parcours à Paris de trois écrivains afro-américains : James Baldwin, Ralph Ellison et Chester Himes, en suivant leurs traces dans les lieux qu’ils ont fréquenté et l’héritage littéraire qu’ils ont laissé.

L’action d’Art Explora se déploie également selon un second axe : le lien entre l’art et le public. Le but est d’aller à la rencontre du public et d’amener l’art vers ceux qui n’y ont pas facilement accès. Pour cela, le prix européen Art Explora – Académie des beaux-arts a été créé en 2020. Il vise à soutenir des institutions culturelles publiques ou privées dans des projets innovants pour l’élargissement des publics. Le lauréat de cette édition est le Mucem de Marseille, avec son projet Destination Marseille qui vise à relier les quartiers excentrés de la ville avec le musée par un bus proposant une médiation pendant le trajet.

Autre projet promenant l’art sur les routes de France, le camion-musée est mené en collaboration avec le MuMo (Musée Mobile) et le Centre Pompidou. Les œuvres du Centre partiront en tournée en 2022 avec des expositions thématiques destinées aux structures scolaires et médico-sociales dans un camion qui peut se déployer selon les besoins. Selon le même principe, un bateau-musée sera mis en place en 2023 et présenté à l’exposition universelle de Dubaï, où Art Explora représentera la culture au Pavillon français fin 2021.

Enfin, le développement du côté numérique de l’art se fera avec Sorbonne-Université par le lancement en septembre 2021 d’une plateforme digitale sur l’histoire de l’art. Gratuit et sur des thèmes tels que Renaissance et Lumières, l’art contemporain, les arts asiatiques ou encore les arts de l’Islam, chacun pourra suivre un parcours de découverte de l’histoire de l’art sur smartphone ou tablette aboutissant à un certificat Art Explora validé par Sorbonne-Université.

Avec un programme aussi riche que varié, Art Explora voit les choses en grand et se place dès ses débuts comme une figure sur laquelle le monde de l’art pourra compter. Espérons voir dans les années à venir la naissance de tout autant de projets innovants.

Visuels : Résidences d’artistes Art Explora – Cité internationale des arts : 1-2 Photo © Matthieu Joffres / 3- Photo Art Explora

Les Zébrures d’automne 2021, festival des Francophonies
Les archives de Franz Kafka en ligne à la Bibliothèque nationale d’Israël
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture