Arts
Les Rencontres internationales Paris/Berlin/Madrid, création audiovisuelle contemporaine et multimédia

Les Rencontres internationales Paris/Berlin/Madrid, création audiovisuelle contemporaine et multimédia

03 décembre 2012 | PAR Cris R Tapias

Depuis le 30 novembre et jusqu’au 8 décembre 2012 à Paris, les Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid ont lieu. Pour cette édition elles sont accueillies par deux hauts lieux culturels dédiés à la création contemporaine et aux arts numériques : le Palais de Tokyo et la Gaîté Lyrique.

Nées en 1997, les Rencontres internationales ont lieu à Paris, Madrid et Berlin.  Cette manifestation artistique pluridisciplinaire a pour but de montrer la perméabilité entre art contemporain et nouveau cinéma. Elles réunissent des œuvres d’artistes et de réalisateurs reconnus sur la scène internationale ainsi que celles de jeunes artistes et de réalisateurs peu diffusés.

Pour cette nouvelle édition, la programmation réunit 150 œuvres – films, vidéo, multimédia –  de 40 pays différents : des projections en salle, une exposition, des performances, une journée hors les murs proposant un parcours entre plusieurs expositions en Ile-de- France, un cycle de débats et de tables rondes en présence de directeurs de centres d’art et de musées, curateurs, artistes et distributeurs, qui partageront avec le public leur expérience et leur réflexion sur les nouvelles pratiques audiovisuelles et leurs enjeux.

Parmi les highlights cette année, il y a la carte blanche donnée à Pedro Costa – directeur et réalisateur portugais – qui présentera son film « Ne change rien » ; le  nouveau  moyen?métrage  d’Apichatpong  Weerasethakul  « Ashes »,  présenté  pour  la  première  fois  aux Rencontres en 1999, il revient en 2009 avec « A Letter to Uncle Boonmee » – court-métrage qui préfigure « Oncle Boonmee », Palme d’Or à Cannes en 2010 ; et un  focus  sur  le  Festival  International  du  Film  sur  l’Art  de  Montréal,  avec  la  projection  exceptionnelle  de « One 11with 113 » qui est une œuvre visuelle et sonore abstraite unique de John cage.

Voir la programmation

Crédits visuels:
© « Loitering Theatre », Caroline Campbell et Nina McGowan, Irlande 2012
© « Cities », Katja Pratschke et Gustav Hamos, Allemagne 2012

 

Infos pratiques

Dorte Olesen, La Ribot et Mathilde Monnier à Nancy : femmes, travail et mémoire
Balenciaga : après Nicolas Ghesquière, Alexander Wang!
Cris R Tapias

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *