Arts
L’atelier 40 entre dans la tragédie

L’atelier 40 entre dans la tragédie

08 mai 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

L’ambiance est à la tragédie grecque avec la nouvelle exposition présentée dans la superbe galerie de Stalingrad, L’Atelier 40. Avec « La Perspective du choix », Le galeriste Alexandre Ulliac associé à l’artiste Jean-Marc Quittard nous font découvrir le travail du talentueux Guillaume Montier.

D’entrée, c’est à la fois sombre et lumineux, si l’on s’approche dans une attirante répulsion on accède à la technique de ce peintre torturé. Se mêlent sur ses toile des collages et de la peinture, des traits de crayons venant dire le moment où tout bascule et des chaises qui expriment le vide. Pour une fois, le travail est totalement figuratif et narratif. Pour autant, il ne dirige pas notre interprétation, chacun projettera ses propres drames sur les toiles.

Ici, la grande histoire, celles de camps et des guerres croise les épreuves familiales. De grands espaces gris, aux personnages rares nous invitent à la question du choix et de la place : qui sommes nous, la victime ou le bourreau ?

Ses oeuvres sont créées à partir de souvenirs, d’images, de photographies ou de lieux cohabitant dans le même espace pictural.

C’est dans l’élaboration minutieuse de ce théâtre que va se jouer la possibilité de saisir cette atmosphère inquiète et irréelle.

C’est très beau et accessible, les toiles se vendent à partir de 500 €.

Visuels :

Tragédie 13 acrylique crayon et collage sur toile 50×50 cm

A la Une : La maison des Atrides huile sur toile 100×100 cm



 

MAMAN ou la chanson douce d’Alexandra Leclère
4 histoires d’Amir d’Anaïs Vaugelade
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *