Arts
Le Sport et l’Art s’enlacent pour Hors pistes 2011 au Centre Pompidou

Le Sport et l’Art s’enlacent pour Hors pistes 2011 au Centre Pompidou

02 février 2011 | PAR Bérénice Clerc

Depuis sa création, Hors Pistes se passionne pour la variété des formes prise par l’image aujourd’hui. Projections, performances, installations, images en réseau ou images éphémères, projections mentales ou images en devenir, Hors Pistes présente chaque année une sélection internationale de ces nouvelles créations.

La particularité de cette sélection est qu’elle ne se limite pas aux images artistiques mais y mêle des images scientifiques, télévisuelles ou encore des images d’amateurs. Cette ouverture des frontières décèle chaque année des influences, des orientations, des fractures et des tendances.

Deux espaces sont offerts à cette 6e édition.
Dans les salles de cinéma, à travers une sélection de 40 films de 20 pays, Hors Pistes célèbre les récits déconstruits, les films hybrides et les narrations détournées aux démarches novatrices.
Le stade de l’art (au Forum -1). Le sport est à l’honneur ; étroitement lié à l’image contemporaine.
Sculptures interactives, objets sonores, programmes vidéo et performances, cristallisent les gestes, les attitudes et les émotions du sport.
Dès la descente des escaliers, le spectateur est immergé dans l’univers sportif grâce à une installation sonore de Soundwalk qui, à partir d’archives de l’INA, propose les plus grands moments radiophoniques de l’histoire du sport.
Deux installations interactives mettent le spectateur dans la position du sportif, tout en détournant le geste : le Dispositif pour lancer des ballons de basket réalisé par Lilian Bourgeat, et le boxeur de In the Corner, sculpture-automate conçu par Satch Hoyt pour donner quelques uppercuts.
L’installation multimédia de Samuel Bianchini met le spectateur dans la puissante position du meneur de foule et questionne l’action collective.

Cinq écrans vidéo ouvrent la réflexion sur l’image sportive via cinq thématiques différentes, de l’amateur au geste sportif, de la contemplation à la fiction.
Professionnels et amateurs sont unis autour du sport.

Six performances explorent l’art du sport, le regarder, le commenter. Ces regards singuliers soulignent les liens forts entre sport et art contemporain.
• Le Collectif Pied de Biche installe un studio multiplexe pour commenter diverses actions sportives avec George Eddy, retransmises en direct sur la chaîne Souvenir From Earth.
• Pascal D’Huez présente un concert-performance tragi-comique autour du Tour de France.
• Quatre écoles d’art organisent en direct des duels de vidéos sportives sélectionnées en ligne avec The Incredible Live Streaming Fund Footage Show.
• Simon Fravega rend hommage aux grands perdants de l’histoire du sport avec Loveable Loser.
• Jean-François Chermann, neurologue et artiste, spécialiste de la question du K. O., accomplit une performance sur la mémoire et le souvenir collectif du sport.
• Pour la soirée de clôture, l’artiste Kirikoo Des reprend les codes de l’escrime pour une troublante performance de danse butô, retransmis en direct sur la chaîne Souvenir From Earth.

Jour après jour, la sélection vous invite aux voyages. Des voyages tonitruants en Porsche ou en avion délabré, des plaines finlandaises aux glaciers de l’Arctique, autant de déplacements que dessine l’artiste en mouvement.
L’artiste n’a pas de frontière, son langage vise l’universalité. Du conte au réel, de la fiction au documentaire il réinvente notre Histoire.
Du sport à l’art contemporain il n’y a qu’un pas, franchissez-le.

 

Infos pratiques

Angot décrit l’enfer du couple
Still in motion
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *