Arts

Hervé Guibert Photographe

Hervé Guibert Photographe

09 février 2011 | PAR Yaël Hirsch

Journaliste du Monde, merveilleux écrivain de « A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie » (Gallimard) et du « Mausolée des amants » (Gallimard) et icône d’une génération sacrifiée, Hervé Guibert était aussi un grand photographe. La MEP réunit 200 tirages de l’éternel jeune-homme et une sélection définitive faite  par Guibert lui-même. Jusqu’au 10 avril 2011.

A l’unisson de l’œuvre littéraire d’Hervé Guibert, ses clichés talentueux  jouent la carte de l’introspection, mais d’une manière moins clinique. Les autoportraits le montrent rayonnant et irrésistiblement beau, sauf deux derniers polaroids présentés dans une vitrine. Certaines œuvres telles « Destruction des négatifs de jeunesse » (1986) ou « La bibliothèque » (1987) représentent en mode nature morte le monde du brillant jeune-homme. Les séries du musée Grévin ou des museums d’histoire naturelle sont autant de vanités qui dépeignent les états d’âmes de l’artiste,  encadrés d’extraits du « Mausolée des amants ».

Ballade de la dépendance amicale plus que sexuelle, la majorité des clichés de Guibert immortalisent son monde : petits et grands amis sont saisis dans leur intimité, qu’il s’agisse d’Eugène, Christine, Balthus, Patrice Chéreau, Isabelle Adjani ou Michel Foucault, mystérieux et triomphant dans la pénombre, en robe de chambre. Une œuvre intimiste, qui évolue de festival en évènement culturel dans des volutes de fumée qui semblent déjà prémonitoires de la malédiction qui a soudainement frappé le Wunderkind d’une génération sacrifiée. Envoûtant.

 

Visuels

Hervé Guibert, Autoportrait, New-York, 1981, copyright Christine Guibert

Hervé Guibert,Destruction des négatifs de jeunesse, 1986, copyright Christine Guibert

Le Vietnam d’Henri Huet à la MEP
Livre : Riff Story, Du hard rock au heavy metal (Camion Blanc)
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *