Galerie
Une semaine en famille : Autour de l’exposition Lignage

Une semaine en famille : Autour de l’exposition Lignage

27 septembre 2022 | PAR Jean-Marie Chamouard

Xavier Gras organise une exposition en famille dans sa galerie « Le bonheur est dans l’instant », 72 Rue Amelot, Paris 11ème. Les exposants appartiennent tous à la même famille et par leurs œuvres ils évoquent leur conception de la famille. L’exposition sera ouverte de 14 à 19h tous les jours du 27 septembre au 2 octobre 2022. L’entrée est gratuite.

Jean Marie Chamouard : Monsieur Xavier Gras, vous êtes l’organisateur de cet événement. C’est une fratrie qui expose. Quelles œuvres va t’elle présenter au public ?

Xavier Gras : Ma volonté de départ était de solliciter, de révéler les aptitudes artistiques des membres de la famille. Chaque exposant était libre de choisir ses œuvres. Certains se sont centrés sur le thème de la famille, d’autres se sont appuyés sur leurs pratiques antérieures. Vous verrez ainsi des « constructions architecturales » des dessins, des aquarelles, des photographies, de la peinture abstraite.

JMC : une exposition réunissant cinq frères et sœur ou belle sœur, ce n’est pas banal. Certaines œuvres exposées, évoquent t’elles votre famille, parlent elles de votre conception de la famille.
XG : Je n’ai pas voulu privilégier l’historique familial mais plutôt utiliser l’art comme un moyen de renforcer nos liens. Notre capacité « à faire ensemble» est peut être remarquable. Pour certains d’entre nous, nous avons longtemps travaillé ensemble. Nous avons été relativement épargnés par les conflits, les rivalités, entre nous c’était plutôt l’imitation ou l’émulation, sans être trop fusionnel …il me semble.

JMC : Pourquoi maintenant ?
XG : Avec l’âge survient une forme d’apaisement. Et puis le temps passe, c’est maintenant qu’il faut faire œuvre ensemble. Cette exposition est peut être aussi un hommage à nos parents. Nous allons passer une semaine ensemble et retrouver un peu les sensations de notre enfance, comme lorsque nous partions en vacances.

JMC : Comment s’est construit le projet ?
XG : Il est parti de deux constatations. Cette galerie est un endroit propice à l’expérimentation. D’autre part plusieurs membres de la famille pratiquaient déjà les arts plastiques. J’ai essayé qu’ils se sentent légitimes. Mais rapidement j’ai aussi perçu de l’enthousiasme.

JMC : Parlez-moi de la préparation de l’exposition.
XG : Cette période de préparation de l’exposition est très importante. Pendant neuf mois nous avons eu une réunion Zoom mensuelle. Ce processus de création est un outil puissant de rapprochement pour une famille. Nous avons parlé de choses concrètes, j’ai vu les idées émerger. On s’est parlé différemment, comme nous ne l’avions jamais fait auparavant. Un tel projet permet de déplacer, de redéfinir les relations, les hiérarchies entre les membres d’une famille.

JMC : Et après ? Cet enrichissement personnel et familial pourra t’il se prolonger. Permettra t’il de donner naissance à d’autres projets ?
XG : Oui je l’espère. Les capacités artistiques de chacun ont été stimulées. Les réactions du public pourront être valorisantes. Cette exposition doit aussi être le début de quelque chose. Les exposants pourront envisager des projets personnels. Cette galerie est, en quelque sorte, un laboratoire, un lieu où peuvent se déployer les idées et les initiatives.

JMC : Cette exposition en famille pourrait être un « prototype ». Souhaiteriez- vous ouvrir votre galerie à d’autres familles ou à des groupes d’amis ?
XG : Oui bien sur. De nombreuses familles doivent avoir des prédispositions ou des talents artistiques. Le projet ne doit pas être trop limitatif ou contraignant mais les groupes doivent être cohérents. Il peut s’agir de groupes familiaux (parents, cousins, fratrie) mais aussi d’amis proches ou de collègues de travail, éventuellement autour d’un projet d’entreprise.

JMC : Comment pourriez aider, encourager les candidats à l’aventure ?
XG : C’est « Open » Vous serez accueilli à bras ouverts. Le Bonheur est dans l’Instant est un lieu de tentatives, d’expériences créatrices sans visée commerciale. L’argent ne doit pas être un problème. Tout devient possible …

visuel(c) affiche 

Infos pratiques

Le Sacré-Coeur bientôt classé monument historique
Die Sorglosschlafenden, die Frischaufgeblühten, les sanglots longs des violons de Christoph Marthaler
Avatar photo
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration