Galerie
Les vernissages de la semaine du 15 mai

Les vernissages de la semaine du 15 mai

15 mai 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Si le printemps n’est pas au rendez-vous, comptons sur l’art présenté dans les galeries parisiennes pour nous réchauffer les yeux. Tour d’horizon

On commence par de la lumière puisqu’on en manque ! Cheval Blanc et la Galerie Laurent Godin nous présentent La Couronne,une œuvre de Vincent Beaurin destinée à Cheval Blanc Randheli aux Maldives. Constituée de 46 spots couleur, elle sera exposée spécifiquement à la galerie pour quatre jours. Cette installation est pour l’artiste l’ultime étape de l’élaboration de Couronne et l’unique occasion pour le public de voir l’œuvre dans sa globalité. Vernissage le mercredi 15 mai 2013 de 18h à 21H. Galerie Laurent Godin, 5, rue du Grenier Saint-Lazare, 75003 Paris

On continue avec du ludique puisque « Les Infirmières Galerie » nous propose un atelier de découpage pas vraiment régressif. Jeudi à 18h, vous ferez un Paper Act en prenant ce que bon vous semble des travaux de Jean-Marc Quittard et Muriel Masson.  Les Infirmières Galerie, 100 boulevard Beaumarchais

Ce n’est pas parcequ’il fait froid qu’il faut quitter Paris ! La Galerie Nathalie Obadia l’a bien compris en présentant les peintures récentes d’Enoc Perez : des architectures plus abstraites qui définissent, à travers une palette de couleurs très subtile et plus austère, des constructions encore modernes mais déjà en passe de devenir les vestiges d’une Amérique et de son histoire. L’expo porte le nom plutôt drôle de …«Paris mon amour» ! Vernissage le jeudi 16 mai à 18h, Galerie Nathalie Obadia, 18, rue du Bourg-Tibourg, 75004 Paris

On ne vous ment pas, le printemps est dans les galeries ! Karine Bonneval, Miguel Chevalier, Gérard Deschamps, Eduardo Kac, François Morellet,Zhenchen Liu seront montrés chez Martine Thibault de la Châtre. Le parcours « Je sème à tout vent » explore à travers la sensibilité de onze galeries parisiennes la place de la fleur dans l’imaginaire artistique contemporain.
«Liberons la fleur…» Vernissage le jeudi 16 mai  de 16h à 21h, Galerie Martine Thibault de la Châtre, 4, rue de Saintonge, 75003 Paris

Chez Kamel Menour, les poutres IPN deviennent oeuvres d’art disco. Ann Veronica Janssens ponctue l’espace d’œuvres qui jouent des états mouvants de la matière, de diverses nuances de couleurs et de l’intensité de la lumière, ça sent le vert pomme ! Vernissage le jeudi 16 mai, Galerie Kamel Menour, 47, Rue Saint-André des Arts, 75006 Paris

Samedi, il faudra se rendre à la Semiose Galerie qui expose le travail de Laurent Proux. Ses collages dans le temps et l’espace nous font voyager entre réalisme et abstraction. « Le titre de l’exposition, One Piece at a Time, est celui d’une chanson de Johnny Cash : un ouvrier d’une
chaîne de montage vole une pièce de voiture chaque jour dans l’espoir sans doute vain d’avoir enfin sa voiture gratis. Laurent Proux peint aujourd’hui ainsi, morceau par morceau, en espérant à juste titre, non pas que tous ces morceaux finiront par faire image, mais que la peinture en sortira gagnante. » Vernissage le samedi 18 mai , Semiose Galerie,54, rue Chapon, 75003 Paris

Samedi encore, La galerie Eva Hober est heureuse de vous présenter la nouvelle exposition de Pauline Bastard. Pour sa seconde exposition personnelle à la galerie, Pauline Bastard dévoile un nouveau projet « Les Etats de la matière » ainsi qu’un ensemble de pièces exposées pour la première fois.
L’achat d’une maison à Saint-Yaguen (Landes) pour un euro symbolique est à l’origine de ce projet. La démolition de celle-ci permet à l’artiste de « relâcher » l’ensemble des éléments constitutifs de cette dernière. S’ouvre, alors, pour la maison à Saint-Yagen l’occupation de nouveaux espaces naturels et contemporains sans limites, tels que les champs, les forêts mais aussi les espaces dédiés à l’infrastructure humaine… Vernissage, samedi 18 mai à 18, Galerie Eva Hober, 3 rue Chapon, 75003, Paris.

Visuel : Vincent Beaurin, Couronne, 2013 – Spot couleur n°10

 

Global Gift Gala, Eva Longoria ouvre le bal de la charité
Hatufim la série israélienne débarque sur Arte
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture