Galerie

Les dix vernissages de la semaine du 3 avril 2013

Les dix vernissages de la semaine du 3 avril 2013

03 avril 2013 | PAR Camille Hispard

 

 

 

 

Du street art brillant de Tilt aux portraits des terres du Mexique de Mezli Vega Osorno, Toute La Culture sélectionne pour vous la crème des vernissages en cette semaine ensoleillée !

Commençons par un voyage à travers les terres mexicaines avec l’exposition de la jeune photographe Mezli Vega Osorno qui vit à cheval entre la France et le Mexique. La maison du Mexique nous propose une série de portraits divers ayant pour point d’attache deux villes : Mexico et Ensenada. Deux entités contrastées, l’une étant la massive capitale du Mexique et l’autre une ville côtière. Les photographies de Mezli Vega Osorno illustrent les métiers artisanaux représentatifs des traditions mexicaines. Emploi divers photographies, de Mezli Vega Osorno à la Maison du Mexique, Cité Internationale Universitaire de Paris, Entrée par le 15 bis, bd Jourdan 75014 – Paris, M° Cité Universitaire.

Entrons maintenant dans l’étrange et singulière intimité des oeuvres de Pierre Cambon. « L’exposition Jeter l’encre est composée de plusieurs séries qui mélangent toutes les techniques et les outils. Les images sont retravaillées sur un film transparent, transcrites par procédé photographique sur une plaque pour en faire une matrice en taille douce, puis tirées sous presseLe lien est au cœur des séries « Du couple » et « Humanum est, dialogue avec l’ombre ». Il est question d’étreintes, d’empreintes, dans un dialogue entre féminin et masculin, entre corps et dessin. Jeter l’encre de Pierre Cambon, au centre Iris…pour la photographie, 238 rue Saint-Martin 75003 – Paris, M° Arts et Métiers. Du 4 avril au 15 juin 2013. Ouverture du mardi au samedi de 14h à 19h. Vernissage le 3 avril à partir de 18h30.

Retrouvez tout au long du mois d’avril la magie de l’art brésilien opérer à l’hôtel Lutetia avec l’exposition « Magic Brésil » qui met à l’honneur des artistes de la scène contemporaine brésilienne  en partenariat avec Artidot, agent d’artistes, et avec le soutien de l’Ambassade du Brésil. Une exposition à découvrir au fil de la Galerie et du salon Saint-Germain de l’hôtel Lutetia mettant en lumière cinq artistes brésiliens : Fernando Barata, Ana Kesselring, Tuca Reinés, Betina Samaia et Tina Machado. Magic Brésil à l’Hôtel Lutetia, 45, boulevard Raspail, 75006 – Pari, M°Sèvres-Babylone. Vernissage le 3 avril 2013.

A la Cité de l’architecture & du patrimoine au Palais de Chaillot aura lieu dès ce soir le Grand Prix AFEX de l’architecture française dans le monde avec la présentation des projets de la sélection 2012 et des rencontres architecture et littérature. Des projets et des villes se déroulera en présence des 11 équipes du Palmarès et de l’écrivain Jean Rollin. Grand Prix AFEX de l’architecture française dans le monde à la Cité de l’architecture & du patrimoine au Palais de Chaillot. 7 avenue Albert de Mun, Paris – 75 006. M° Iéna ou Trocadéro. Du 3 avril au 3 mai 2013. Vernissage le 3 avril à 18h. 

Plongeons nous dans l’art abstrait et minimaliste de Martin Barré à galerie Nathalie Obadia avec l’exposition Martin Barré, 1972-1977 : les années décisives. Du 4 avril au 1er juin 2013 à la Galerie Nathalie Obadia, au Cloître Saint-Merri, 3 rue du Cloître Saint-Merri, 75004 – Paris – France Vernissage le jeudi 4 avril à 18h.

« Mon tourment à moi, c’est le sommeil,si j’avais bien dormi toujours,j’aurais jamais écrit une ligne. » Prenant le contre-pied de cette phrase de Céline, mise ici en exergue, Beyond my dreams se propose, au travers d’installations, de peintures, de photographies, de sculptures ou de vidéos, de montrer combien les domaines du sommeil et du rêve recèlent de richesses propres à éveiller la créativité des artistes contemporains. Beyond my dreams, Galerie Mondaparg, 80 rue du Château, 92100 – Boulogne-Billancourt. M° Boulogne-Jean Jaurès. Horaires de la galerie : Jeudi de 12h à 20h, Vendredi de 11h à 19h et Samedi de 15h à 19h. Du 5 avril au 4 mai 2013. Vernissage le jeudi 4 avril à partir de 18h30.

La Kogan Gallery revient sur l’oeuvre de l’un des plus grands peintres portugais actuels à travers une série de dessins de Jorge Martins. Never look back présente donc les oeuvres d’un peintre qui « par l’utilisation de la peinture comme par l’utilisation du dessin, il révèle dans ses oeuvres très mystérieuses la part de poésie d’un monde qui échappe à la réalité. » Never look back à la Kogan Gallery, 96bis, rue Beaubourg, 75003 – Paris. Du 5 avril au 1er juin 2013. Vernissage le jeudi 4 avril de 18h à 21h.

Une exposition événement maintenant avec un des artistes fondamentaux du street art : TILT. Pour ce premier solo-show à la galerie Wallworks, Tilt détourne des objets habituellement laissés-pour-compte auxquels il donne une seconde vie. Les maculant de tags ou de Bubble Letters– ces lettres aux formes arrondies qui envahissent ses toiles depuis toujours – il nous incite à les considérer autrement comme par enchantement. Par sa maîtrise du graffiti, Tilt donne une dimension esthétique à des objets voués à la destruction ou à l’abandon, tout comme il détourne le caractère vandale d’une pratique condamnable comme l’est le tag. Une expo à ne pas rater à la Galerie Wallworks, 4 rue Martel, 75 010 – Paris. M° Château d’Eau. Du 5 avril au 27 juillet.  Vernissage le jeudi 4 avril à 19h.

La Galerie NeC Nilsson et Chiglien, présente le travail du graphiste, vidéaste et metteur en scène américain Vincent William Gagliostro une nouvelle série de travaux intitulés « TABLETS (It was November ; documentation 3) », soit une trilogie semi-autobiographique multimédia qui sera composée de dessins, peintures, sculptures et vidéos. Du 5 avril au 11 mai à la Galerie  NeC Nilsson et Chiglien, 20, rue des Coutures-Saint-Gervais 75003 – Paris, M° Froissart. Vernissage le 4 avril à 18h.

Pour finir avec une touche un peu mode, sachez qu’à l’occasion des journées Européennes des métiers d’art, la galerie Claude Samuel a imaginé avec exaltation une exposition articulée autour de la mode. Sous le dôme de pierre, elle met à l’honneur les artisans et créateurs du beau : stylistes, joailliers, photographes et illustrateurs de mode. Métiers à broder, épingles, perles, matières nobles, ces trésors discrets vont être enfin dévoilés. La galerie et les artistes au -delà de l’exposition, tiennent à montrer la réalité du métier à travers des démonstrations explicatives, dans un espace épuré. Les artisans du beau s’exposent,  à la Galerie Claude Samuel, 69 Avenue de Daumesnil, 75 012 – Paris, M° Reuilly-Diderot. Du 5 au 7 avril 2013. Vernissage le 5 avril. 

Visuel (c) : affiche expositions

David Fincher adapte Jules Verne
Cyril Teste, Pour rire pour passer le temps, pièce satellite
Camille Hispard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *