Actu
Agenda des vernissages de la semaine du 25 mai 2022

Agenda des vernissages de la semaine du 25 mai 2022

25 mai 2022 | PAR Aurèle Poirier

Chers lecteurs, chères lectrices, la veille du pont de l’ascension,  les vernissages font sensation. Au programme : du street art, des expositions, de la musique. Faîtes vos choix et profitez de ce long weekend foisonnant de culture. 

 

Loire art Show 

Le festival d’art Loire art Show revient à Orléans pour sa 5e éditions, du 27 mai au 6 juin à la piscine du Palais des sports. Ce 25 mai de 18h à 21h se déroule l’avant première de l’exposition. Des artistes finaliseront certaines œuvres sous vos yeux. Les arts urbains sont l’essence même du Loire art Show 2022. Au programme : Nychos, Maud Dardeau, Hrvb, Los Calladitos, et bien d’autres encore. C’est rare que ces artistes mondialement connus se produisent en France, c’est l’occasion rêvée d’aller à leur rencontre. 

Pour plus d’informations c’est ici.

 

Les rochers fauves

L’exposition de Clément Chapillon intitulée, Les rochers fauves, se déroulera du 25 mai au 25 juin 2022 à la POLKA factory. Le photographe interroge la notion d’isolement géographique et mental à travers un espace insulaire en mer Égée. Avec l’isolement s’installe une polarité, à la fois sombre et solaire. 

Pour plus d’informations, c’est ici.

 

Paysage #3 Fusion

La Criée de Marseille propose une Installation musicale et visuelle, Paysage #3 Fusion, un vernissage se déroule le 1er juin 2022. Cette exposition coproduite par le Cirva et La Criée présente une exposition d’art foisonnante. Au programme : Macha Makeïeff et Stanislas Colodiet, Duuu radio et Camille D. Tonnerre. Le projet présente l’art sous toutes ses formes, y compris des œuvres inachevées afin de laisser place à l’imaginaire.

Pour plus d’informations c’est ici

 

 Jose Loureiro

La galerie Maubert présente, jeudi 2 juin 2022 de 18h à 21h, un vernissage de l’exposition personnelle du peintre José Loureiro intitulée, Mathématiques pour arracher les dents. Jose Loureiro, artiste contemporain, originaire du Portugal réalise des peintures et œuvres sur papier, faites d’aplats et dégradés, mélangeant formes abstraites et portraits, couples, insectes… Certaines de ses œuvres font partie de grandes collections institutionnelles, par exemple : le Centre Pompidou, le Musée Berardo, la Fondation Gulbenkian, la Fondation Culturgest, le Musée Serralves… Mathématiques pour arracher les dents, n’a pas de scénario précis, l’exposition présente des portraits réalisés par l’artiste sous l’impulsion du moment. 

Pour plus d’informations, c’est ici.

Visuel : © Affiche officielle Loire art show

Chopin au Festival de l’Epau
Théo Cholbi : « En 2022, c’est gravissime de pas être féministe »
Aurèle Poirier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture