Galerie

L’agenda des vernissages de la semaine du 4 avril

L’agenda des vernissages de la semaine du 4 avril

04 avril 2019 | PAR Sandrine Nagbo-Elissée

Cette semaine au programme : invitation en forêt, luttes sociales en musique, illusion d’optique et public pris à parti.

 

 

 

La forêt des songes, à la galerie Ellia Art 

Vernissage le 5 Avril à 14h

Julie Perrin, l’artiste expose sur le thème de la forêt. Elle met en lien la place de l’Homme dans sa communauté et celle de l’arbre dans la forêt. La ligne conductrice est qu’un même endroit peut  être un lieu de réassurance, mais également révéler nos peurs les plus archaïques. Ses oeuvres sur papier ou sur toile se divisent en deux catégories : la première est faite de tableaux grand format aux couleurs végétales, la seconde de plus petits tableaux dont les détails sont presque dissimulés par un mur blanc.

Galerie Ellia Art gallery

9 rue Christine

75006 Paris

 

Rocé x Hors cadre, au Point éphémère

Vernissage le 4 avril à 14h

Rocé, rappeur français expose sur les mouvements de résistance et les organisations qui exprimaient leurs idées par le biais de la musique dans les années 60 à 70. Il livre un panel de pochette des disque et de musique représentatives des luttes sociales et anti-colonialistes. 

Point Ephémère 

200 Quai de Valmy

75010 Paris

Op Art et design, au Secret Gallery

Vernissage le 4 Avril 18 h

L’exposition porte sur deux têtes d’affiche du design : Reda Amalou et Victor Vasarely. Reda Amalou est un architecte designer. Il est connu pour avoir travaillé pour de grandes maisons de luxe telles que Baccarat, Roche Bobois et Barres. Victor Vasarely était un graphiste et plasticien hongrois initiateur du mouvement Op Art au début du vingtième siècle. Cette impulsion se base sur l’illusion d’optique. Les oeuvres OP Art sont généralement abstraites et donnent l’impression de se mouvoir.

Secret Gallery

19 rue de Varenne

75007 Paris

Briser le quatrième mur, au centre d’art L’Onde

Vernissage le 5 Avril à 19h30

Parmi les artistes invités, Selma Selman qui utilise la peinture et la photographie pour entrer en contact avec le public et inter-agir avec lui, d’où l’expression « briser le quatrième mur ». Autre invitée, Eléanore Antin, performeuse, vidéaste et photographe militante. Son travail s’articule autour du  rôle de la femme dans la société. Dans cette exposition, le public fait partie intégrante de l’oeuvre. Il échange avec les artistes, ces derniers ayant la possibilité de l’interpeller. 

Centre d’art L’onde

8 bis, avenue Louis Breguet
78140 Vélizy-Villacoublay

Visuel : Wikimedia commons @RocebyTcho3.jpg

Visuel : Wikimedia commons @forêt.jpg

Visuel : Wikimedia commons @Victor_Vasarely-1.jpg

Chicago : La nouvelle maire, Lori Lightfoot, noire et lesbienne
La nouvelle réforme européenne du droit d’auteur a été adoptée
Sandrine Nagbo-Elissée

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *