Galerie

L’agenda des vernissages de la semaine du 30 janvier

L’agenda des vernissages de la semaine du 30 janvier

30 janvier 2020 | PAR Zoé David Rigot

C’est la fin du mois de janvier, le début du mois de février. Quoi de mieux que de se parer de ses plus beaux atouts, de faire un écart de style flamboyant afin d’aller déambuler dans les vernissages ?

Éva Magyarósi à l’Institut hongrois – Beau comme la rencontre fortuite du réel

Éva Magyarósi est peintre, dessinatrice, et narratrice, elle fait aussi de l’animation, c’est déjà une star dans son pays. Diplômée du département d’animation de l’Université d’art et design Moholy-Nagy, elle est saluée en 2018 par le grand prix hongrois UniCredit. La même année, elle représente la Hongrie à la Biennale de Kochi-Muzaris. L’art vidéo est certainement son moyen d’expression le plus remarquable, car il combine toute sa palette de techniques de production… ses vidéos sont systématiquement accompagnées des dessins qui les ont fait naître, suspendues entre onirisme et réalisme, fortement marquées par le surréalisme. Et c’est magnifique !

QUAND ? Vernissage le 30 janvier à 19H, exposition du 31 janvier au 24 avril 2020.

OU ? Institut hongrois de Paris, 92, Rue Bonaparte, 75006, Paris.

Plus d’infos ici.

Sebastião Salgado à la Polka Galerie – Gold

Le photographe franco-brésilien basé à Paris, travaillant principalement avec de l’argentique en noir et blanc dont il maîtrise incroyablement la technique, proposera trente photographies – pour la plupart inédites – d’une de ses plus importantes série.

QUAND ? Vernissage le 30 janvier à 18H, exposition du 31 janvier au 14 mars 2020.

OU ? Polka Galerie, 12, rue Saint Gilles, 75003, Paris.

Plus d’infos ici.

 

Clorinde à Sergeantpaper – Elles

Passionnée de dessins contemporains et de cultures populaires, Clorinde puise directement dans la fiction et le mythe qu’elle contribue à déformer pour refléter les changements que nous vivons tous à certains moments de notre vie. Après plusieurs années à réaliser ses projets, comme la vidéo Naufrage, elle se consacre essentiellement aujourd’hui à passer de l’illustration au tatouage. C’est l’occasion de la découvrir ou de la redécouvrir !

QUAND ? Vernissage le 30 janvier à 18H30, exposition du 30 janvier au 29 février 2020.

OU ? Galerie Sergeantpaper, 26, rue du Château d’Eau, 75010, Paris.

Plus d’infos ici.

 

Camille de Cussac pour les 20 ans d’Artazart !

L’illustratrice fait partie du collectif « Jaune Cochon » et elle est représentée par la Slow Agence, elle a un style inimitable et tout public ! Ses personnages roses, bleus, oranges, ses taureaux rouges ou ses chiens bleus dessinés au feutre habitent des histoires pleines d’humour et illustrent avec bienveillance nos petits travers. Elle a publié chez Seuil Jeunesse le petit Ça me gratte la terre !, petit chef d’oeuvre qui réjouit les plus jeunes. Lors du vernissages, le visiteur pourra trouver ses derniers livres édités par Marcel et Joachim.

Artazart est, quant à elle, une petit librairie du Canal Saint Martin à absolument découvrir si ce n’est pas déjà fait. Elle se démarque par une sélection pointue de livres de photographie, de design graphic mais aussi d’illustration jeunesse, il y a de quoi se régaler.

QUAND ? Vernissage le 30 janvier à 18H.

OU ? Librairie Artazart, 83, quai de Valmy, 75010, Paris.

Plus d’infos ici.

 

Champs Libre au Maif Social Club

14 artistes se retrouvent au Maif Social Club autour de la problématique de la transition écologique afin de créer un lieu poétique, intéractif et tout public. Dans la petite clairière de l’exposition se trouvent des oeuvres à manipuler, à soulever… On peut tout toucher, et on s’y sent bien ! C’est un lieu chaleureux où l’on peut se promener et se laisser toucher par l’émotion de toutes sortes de vanités. On pourra voir par exemples les oeuvres de Barthélémy Antoine Loeff qui aborde la disparition des ressources naturelles, et celles d’Olga Kisseleva qui sauve les plantes menacées en les reliants entre différents milieux et continents, travaillant ainsi sur leurs capacités d’apprentissage. Il y a de quoi réjouir les plus curieux !

Découverte de l’exposition en avant-première de 14H à 19H le samedi 1er février, où des animations seront proposées. Il y aura ensuite des ateliers et des performances tout au long de l’exposition !

QUAND ? Du 31 janvier au 18 juillet 2020.

OU ? Maif Social Club, 37, rue de Turenne, 75003, Paris.

Plus d’infos ici.

 

Les 10 ans de l’Union des Photographes Professionnels à la Galerie et Maison des Photographes

L’UPP est le fruit de la fusion de nombreuses associations de photographes professionnels au fil des années, elle a donc changé plusieurs fois de nom pour scier à la condition du photographe. Par l’association sont passés beaucoup des grands : Henri Cartier-Bresson, Raymond Depardon, Martine Franck, Gisèle Freund, Josef Koudelka, ou encore Arthus Bertrand, Jane E. Atwood, Jean-François Bauret, Jacqueline Niepce…

C’est la très belle occasion de découvrir le travail d’un reporter-photographe et des différentes techniques que celui-ci peut utiliser. De l’argentique au numérique, du noir et blanc à la couleur, des années 80 à aujourd’hui… ces photos sont parfois publiées, parfois inédites, elles sont politiques, culturelles, sociales, parfois au coeur d’évenements, car le photographe tente de saisir l’instant privilégié.

QUAND ? Vernissage le 30 janvier à partir de 18H30.

OU ? UPP photographes, 11, rue de Belzunce, 75010, Paris.

Plus d’infos ici.

 

Visuel : All creative commons.

« Champs libres », entrez dans la douce clairière du Maif Social Club
Festival d’Angoulême : le Grand Prix 2020 pour le père d’Ariol
Zoé David Rigot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *