Arts

Frank Loriou, coup de coeur du festival Still in Motion

27 mai 2010 | PAR Marie Lesbats

Frank Loriou est l’un des deux photographes « coups de cœur » du tout jeune festival Still in Motion. Peut-être n’avez vous jamais entendu ce nom-là… Et pourtant vous avez certainement côtoyé sa griffe, de près ou de loin…

Et ce pour la simple et bonne raison qu’il est le designer graphique de nombreuses personnalités musicales, tels Dominique A, Thomas Fersen, Arthur H ou encore Manu Chao – passons. Pochettes de disques, affiches de concerts et couvertures du magazine Rock&Folk témoignent d’un univers marqué par la scène contemporaine.
Et comme si cela n’était pas assez, Frank Loriou se distingue en tant que photographe à part entière. Affectionnant le format carré, les contrastes marqués et les inédits du quotidien, il plonge le spectateur dans un monde de l’étrange – sa série « Hors-saison » – et se singularise par ses choix de cadrages originaux, souvent mystérieux. Sa série « Tout est calme » a d’ailleurs fait l’objet d’une publication en 2009. Aujourd’hui, Frank Loriou expose un peu partout, à Paris, en Auvergne ou en Bretagne. Et demain, il sera à Londres et présentera son travail à l’occasion de l’événement Still in Motion.

 

La Boîte à Sorties a rencontré Frank Loriou et lui a posé quelques questions…


Vous avez commencé votre carrière professionnelle par le design graphique, comment vous êtes-vous rapproché de la photographie et comment définissez-vous votre travail ?

Je côtoie la photographie au quotidien depuis de longues années, et j’ai acquis au long de ces années un grand respect du travail des photographes avec lesquels j’ai collaboré et j’ai eu besoin de travailler longtemps ma photographie dans le secret et l’intimité, avant d’oser la présenter au public.

Hormis votre série « Some Bodies » votre travail se caractérise plutôt par l’absence d’individu, pouvez-vous expliquer ce choix ?
Pour ce qui est des pochettes de disque, je travaille quasi exclusivement sur le portrait et l’humain. J’ai éprouvé le besoin de m’en extraire dans les premières séries de mon travail photographique, pour mieux y revenir par la suite. Néanmoins, j’ai le sentiment que mes séries vierges de tout humain sont en réalité plutôt des portraits en creux, souvent très habités…

Still in Motion est pour vous l’occasion d’exposer votre œuvre sur le territoire londonien, comment appréhendez-vous cette idée ?
Je ne l’appréhende pas particulièrement. Le monde de la photographie est très clairement international, et si c’est une grande satisfaction pour moi que ces quelques images soient présentées à Londres, il est également assez naturel que la production artistique traverse la Manche. De même, j’exposerai quelques images à Bruxelles au mois de septembre.

Le sténopé est la technique requise pour participer à ce festival. Etes-vous familier de cette méthode ? Quels sont en général vos procédés photographiques ?
Je connais et j’apprécie le sténopé, sans m’y être encore livré avec assiduité, mais c’est inévitable pour moi compte tenu de mon goût pour l’étrange.
Personnellement, je travaille essentiellement en moyen format argentique, Hasselblad et Holga.

Si vous deviez choisir un mot pour définir la source de votre inspiration….
Nature ? Dans tous les sens du terme….

Pouvez-vous nous parler de quelques projets à venir ?
Je continue de distribuer activement mon livre « Tout est calme » auto-édité en 2009 et dont les ventes sont très satisfaisantes. Le Conseil Général des Côtes d’Armor souhaite également me confier une résidence photographique de quelques jours dans une vieille bâtisse à l’histoire mouvementée. L’idée est de tenter de retrouver les traces de son passé avant sa complète rénovation. Dans les proches années, je publierai probablement un autre ouvrage autour d’une nouvelle série de photographies…

 

Images :
Série « Tout est calme » © Frank Loriou
Série « Hors-saison » © Frank Loriou
Série « Hors-saison » © Frank Loriou

Site web de Frank Loriou
http://www.frankloriou.com/

Festival « Still in Motion »
www.stillinmotionfestival.com

En avant-première à PARIS…
LA CARTONNERIE | PARIS
Sam. 29 | Dim. 30 mai 2010
LA CARTONNERIE Paris, 12, rue Deguerry (Métro Parmentier/Goncourt)
Samedi 29 Mai – Dimanche 30 mai, 11h-19h, Soirée de lancement, Sam 29 mai, 19h-23h00

Première édition à Londres…
THE HORSE HOSPITAL | LONDON
Sam. 5 | Dim 6 juin 2010

La CGT Culture en guerre contre Orsay
Festival de poésie sonore à Paris
Marie Lesbats

Une réflexion sur « Frank Loriou, coup de coeur du festival Still in Motion »

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *