Expos
La Biennale de Grenoble : quatre journées d’ateliers tournés vers l’écologie

La Biennale de Grenoble : quatre journées d’ateliers tournés vers l’écologie

08 mars 2017 | PAR Maïlys Celeux-Lanval

La Biennale de Grenoble revient pour la sixième année du 9 au 12 mars 2017. Prenant place dans différents endroits de la ville, la Biennale célèbrera cette fois-ci les « villes en transition » à travers une série d’ateliers, d’expositions et de débats. À quelques semaines des élections présidentielles, le message est primordial : nous serons sur place pour vous livrer un compte-rendu de l’énergie et des propositions retenues par Nicolas Hulot et l’économiste Laurence Tubiana, parrains de cette édition. En attendant, voici notre sélection parmi le vaste programme proposé.

Biennale de Grenoble

Entourée de montagnes qui la transforment en cuvette ultra-polluée, Grenoble est pourtant la plus grande ville française dirigée par un maire écologiste. Elle a été la première à mettre en place le système de vignettes anti-pollution et la première à remplacer les panneaux publicitaires par des arbres ; classée deuxième pour ce qui est des déplacements à vélo et dotée d’un écoquartier ambitieux, la ville esquisse les premiers pas d’une grande évolution écologique. La Biennale qui va prendre possession de la ville offrira aux habitants et aux touristes l’opportunité de mieux comprendre des changements urbains souvent extrêmement critiqués et mal vécus, bien que fondamentalement tournés vers un avenir plus doux.

Alors, où aller pendant ces quatre jours ?

-À l’ancien musée de peinture (place de Verdun) pour y découvrir plusieurs projets dont l’exposition La Ville récréative, centrée autour de la place de l’enfant dans la ville, ou Air Énergie Climat, une présentation des mesures écologiques de la mairie de Grenoble.

-Chez Terra Nostra (2, rue Gustave Flaubert) pour faire d’expérience d’un prototype d’habitat collectif en bois et terre crue de 320 mètres carrés, clou du spectacle de cette Biennale.

-Au musée de Grenoble (5, place Lavalette) pour participer à la table ronde du vendredi 10 mars à 9 heures, « Demain, tous acteurs de la ville ? » qui pose la question essentielle : « Et si le local devenait la bonne échelle pour faire redémarrer la démocratie ? ».

-À la Salière (6, rue Docteur Vaillant) le samedi 11 mars à 10 heures pour participer à une visite guidée de cet habitat participatif groupé.

-À la Cinémathèque (passage du Palais) le samedi 11 mars à 17 heures pour assister à la projection du film Food Coop qui vous fera découvrir le principe du supermarché collaboratif.

Et voilà comment, en cinq activités différentes se déroulant aux quatre coins de la ville, vous pourrez avoir un bel aperçu de cette Biennale riche en initiatives.

Informations pratiques : 

Programme complet de la Biennale de Grenoble
Les activités ont lieu dans toute l’agglomération et sont pour la plupart gratuites
Du 9 au 12 mars 2017

Infos pratiques

« Les Choristes, le musical », une adaptation musicale réussie et touchante !
Femme et directrice de lieu culturel : un futur en construction
Maïlys Celeux-Lanval

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture