Arts

Dennis Hopper : les photos des années 1960 dévoilés à L’Art District

Dennis Hopper : les photos des années 1960 dévoilés à L’Art District

27 octobre 2011 | PAR Yaël Hirsch

La Galerie du Royal Monceau-Raffles révèle un aspect moins connu du regretté acteur de « Easy Rider ». Ami de James Dean, proche de la Factory, Denis Hopper était également un photographe exceptionnel. Une exposition-évènement.

Ami de James Dean, qu’il rencontre sur le tournage de la « Fureur de vivre » (1955), Denis Hopper passe derrière l’objectif dès la fin des années 1950 et fait des murs et des panneaux publicitaires son sujet de prédilection. A Hollywood, il immortalise ainsi Dean, mais aussi Jean Fonda et Paul Newman. Proche de Warhol, Lichtenstein, Rosenkist, Raysse, St Phalle et Ruscha dès le début des années 1960, il fait également le portrait d’une génération pop et glam. L’exposition de l’Art District révèle donc, dans l’ombre de l’acteur connu de tous, un artiste d’avant-garde qui a imprimé en argentique et avec un œil original les traits des fondateurs du pop-art.

Attention la galerie concentre les principaux clichés, mais vous en trouverez d’autres dans le couloir qui relie l’Art District au Royal Monceau.

visuel : « Andy Warhol with members of the Factory », 1963, (C) The Dennis Hopper Trust. Courtesy of The Dennis Hopper Trust, Tony Shafrazi Gallery and Almine Rech Gallery.

Prix Goncourt 2011 : dernière sélection
Les rencontres philosophiques du T2G : des planches à la pensée, puis retour
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *