Arts

Chic Dessin : sous la verrière exactement

Chic Dessin : sous la verrière exactement

29 mars 2012 | PAR Yaël Hirsch

Comme l’an dernier, cette troisième édition de « Chic Dessin » a lieu sous la verrière de l’Atelier Richelieu. Un cocon baigné de lumière, partenaire du salon du dessin 2012, et accueille du 30 mars au 1er avril 2012 18 galeries qui vendent des œuvres de 100 à 6 000 euros. Cette petite sœur sur papier de la Chic automnale a également son prix, remis par un jury prestigieux.

Alors qu’entre ArtParis, le Pavillon  des art et du Design et le Salon du dessin (plus ses offs), Paris est cette semaine la capitale artistique du Printemps, la Chic est un des lieux incontournables de cette semaine de fête pour les yeux. Nichée en deux étages dans les 700 m² des superbes ateliers Richelieu, inondé de lumière, Chic refuse cette année encore les cloisons qui séparent normalement les galeristes dans les foires d’art. Comme l’an dernier toujours, au programme de ce salon chaleureux : galeries de grand renom (Elizabeth Couturier, Pascaline Mulliez, Golden Brain), internationales (la mexicaine YAM galerie et l’italienne D406, plus le prisme international de la galerie Polysémie), petit prix et mise en avant de jeunes talents.

Chaque année Chic dessin réunit un jury de professionnels pour couronner un artiste. La lauréat de l’an dernier, Mohamed Lekleti est mis à l’honneur au rez-de-chaussée, dans une grande salle où ses mythologies de corps entravées trônent et marquent. L’artiste est représenté par la galerie anglaise Cinequanon, qui s’occupe également de Bernard Buffet ou Francis Picabia. La remise du prix 2012 aura lieu le samedi 31 mars à 18h, par le jury de 4 professionnels.

Nos coups de cœur de cette édition 2012 sont :
– Les petits formats déroutant et les portraits blancs et terre, à la manière de sanguines, d’Aurélie Mantillet à Galerie Virgile Durand
– Les caricatures en 2 ou 3 dimensions de Philippe Mougey (à l’étage) la la Galerie Lefor Openo.


– Et les découpages néo-pop de Paolo Giardi à la galerie Less is more.

On notera également la présence imposante, comme l’an dernier de Patrick Jannin  et de Pierre Citron, chez Golden Brain,   et les grands dessins expressionnistes de Julien Spianti chez Marie Vitoux, et les lignes craquées, urbaines et politiques de Gwenael Salaün chez Gabriel & Gabriel.

Connexions d’Anne-Flore Cabanis au Centquatre : la consistance de l’invisible
Les vernissages du week-end du 30 et 31 mars
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Chic Dessin : sous la verrière exactement”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *