Arts
C’étaient des enfants Déportation et sauvetage des enfants juifs à Paris

C’étaient des enfants Déportation et sauvetage des enfants juifs à Paris

26 juin 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

 

 

 

 

L’Hôtel de Ville de Paris nous offre une nouvelle exposition, toute aussi remarquablement documentée que les précédentes sur un sujet fort en émotions: les enfants juifs persécutés durant la Seconde Guerre Mondiale. Un sujet qui concerne particulièrement Paris puisque les deux tiers de ces enfants vivaient dans la capitale.

Un parcours bouleversant qui nous replonge soixante ans en arrière dans une époque où terreur, discrimination et antisémitisme étaient omniprésents. Témoignages, lettres, photographies, journaux, cadeaux de pères internés envoyés à leurs enfants, différentes pièces d’identité, poèmes, dessins racontent une série de destins, anonymes ou plus célèbres comme celui du photographe Robert Franck et de sa famille. Tout illustre la difficulté de ces enfants à survivre arrachés à leurs familles, exterminés dans des camps ou dissimulés dans des familles d’accueil auxquels ils sont ensuite retirés de nouveau à la libération. Pour quelques rares d’entre eux qui retrouveront un membre de leur famille, les autres seront orphelins et pupilles de la nation, tous qu’ils soient rendus orphelins ou non resteront marqués à vie par le traitement infamant et injustifié qu’ils ont subi. Comment reconstruire sa vie quand on a survécu à une telle horreur? Telle est la question que pose cette exposition. La parole est donnée directement aux enfants, aux traces qui restent d’eux, à leurs témoignages lorsqu’ils sont adultes rescapés et si rien ne peut rendre au plus juste les abominations de cette époque, ces documents surgis du passé n’en sont pas moins bouleversants de vérité, un devoir de mémoire pour nous tous de ne pas oublier et de conserver précieusement cette mémoire des disparus, fauchés en pleine jeunesse, en pleine enfance, en pleine innocence.

Autre exposition à découvrir également en complément de celle-ci: Au cœur du génocide, les enfants dans la Shoah au mémorial de la Shoah du 20 juin au 30 décembre 2012 (voir notre article).

Les vendeurs d’Abercrombie reprennent « Call Me Maybe »
ME.006 Rendez-vous, festival électro à Paris
Sandrine et Igor Weislinger

2 thoughts on “C’étaient des enfants Déportation et sauvetage des enfants juifs à Paris”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *