Actu

SHAKE LA ROCHELLE : le hip hop va secouer la cité maritime

SHAKE LA ROCHELLE : le hip hop va secouer la cité maritime

24 octobre 2016 | PAR Cedric Chaory

Créations, DJ en live, concerts et spectacles, rencontres avec des chorégraphes et table ronde, SHAKE LA ROCHELLE est le nouveau temps fort dédié à la culture hip hop. Présentation des festivités.

La Rochelle se met à l’heure du hip-hop et ne lésine pas sur les moyens. Trois des quatre scènes labellisées de la ville – la Scène nationale La Coursive, la SMAC La Sirène et le Centre chorégraphique de Kader Attou ; manque à l’appel le Centre national des Arts du Cirque – s’unissent pour proposer « un événement unique et sur un mois pour un nouveau temps fort dédié à la culture hip hop ».

« Il y a une volonté, une envie et un plaisir de la Ville et de la Région de montrer son attachement à cette culture » explique le chorégraphe Kader Attou à la tête du CCN de La Rochelle appréciant par la-même la  synergie qui règne entre les diverses structures culturelles de la ville. Et bien au-delà comme le précise Jackie Marchand, directeur de La Coursive : « Les communes de Saint-Xandre, de Cenon de la Couarde-sur-Mer sur la voisine île de Ré et même de Bordeaux avec la compagnie Hors-Série se joignent à cet événement. »

Côté pile : la musique qui shake

12 événements entre le 26 octobre et le 28 novembre et pas des moindres puisque le festival s’ouvre sur un concert de DJ Shadow, figure majeure de l’abstract hip hop. Sa tournée européenne ne compte que 4 dates et La Sirène en accueille une. Occasion de (re)découvrir l’incroyable matière sonore conceptuelle novatrice de Joshua Davis à la ville. Public Enemy, UNKLE et Massive Attack ont collaboré avec la maître revenu sur le devant de la scène en juin dernier avec The Mountain Will Fall.

SHAKE LA ROCHELLE accueille aussi deux jeunes pousses : Soom T et Gnucci. La première débarque de Glasgow, la trentaine talentueuse, mixant avec panache rap, raggamuffin et hip-hop. Sa pop-soul urbaine et profondément contemporaine est métissée et réussit l’alliage idéal entre Michael Jackson, Stevie Wonder, Tupac Shakur et Lilly Allen. Rien que cela. A découvrir avant que les airplay radio ne vous saoulent avec ses tubes.

Affiche du festival SHAKE LA ROCHELLE
Affiche du festival SHAKE LA ROCHELLE

Côté face : la danse qui break

Pour la programmation danse, Kader Attou investit la scène de La Coursive – du 2 au 5 novembre – avec Un break à Mozart 1.1 qui eut l’honneur d’être dansé en plein air dans le Central Park, lorsque la frégate Hermione a amarré à New-York l’été dernier. Rencontre entre un compositeur éternel et un chorégraphe contemporain, ce Break est (re)crée pour la scène, avec la présence de 10 musiciens de l’Orchestre des Champs-Elysées. Le 16 novembre, le public rochelais pourra apprécier à nouveau La Géographie du danger de Hamid Ben Mahi, œuvre qu’affectionne particulièrement Kader Attou. Créé en 2010 et inspiré d’un roman d’Hamid Ski, il affirme qu’il s’agit là d’un solo hip hop parmi les plus importants de ces dix dernières années.

Le CCN se produira aussi dans la Tour de la Lanterne qui surplombe l’entrée du port de La Rochelle, via des haïkus dansés, accueillera Dans l’engrenage de la compagnie Dyptik – actuellement en résidence au CCN – tout comme Magic Box de la Cie E.GO dirigée par un des membres fondateurs de feu Accrorap Éric Mezino ainsi que  les jeunes espoirs Cie Very Bad Team et la Cie XXème Tribu.

Sans oublier la poésie d’Index de la Cie Pyramid, basée à Rochefort qui propose un spectacle burlesque mêlant hip hop, mime et détournement d’objets.

Cédric Chaory (correspondant La Rochelle)

http://www.la-coursive.com/la-coursive/principal/actualites/shake-la-rochelle-hip-hop-event

Rémy Yadan explore Picasso avec L’Atrabile
[Interview] Benjamin Francis Leftwich « J’ai une relation très viscérale avec la musique »
Cedric Chaory

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *