Politique culturelle
Sport et Culture, la Chronique de Gilles Cohen-Solal

Sport et Culture, la Chronique de Gilles Cohen-Solal

23 avril 2012 | PAR La Rédaction

4. Et pendant ce temps là, les Français votent…

Désolé mais depuis 10-12 jours pas moyen de penser à autre chose qu’à la Présidentielle…
A croire que plus personne, ne pratiquait le sport, que le temps s’était suspendu, arrêté… en attendant dimanche 22 Avril 2012, 20heures… Et puis sortant de l’abrutissement dans lequel m’avait plongé les sondages, dates et autres invectives j’ai réalisé…que tout avait continué comme si de rien n’était, que les joueurs avaient joué, les coureurs couru, les patineurs patinés et tutti quanti !!!

Donc une très grosse semaine à rattraper, voir un peu plus !
Par quoi commencer ? Par la fin comme d’habitude !

1) Dimanche 22 avril, Rafael Nadal remporte son huitième titre consécutif à Monte Carlo, cela n’était jamais arrivé dans l’histoire du tennis… Qu’en déduire ? Sur la terre battue Nadal est un extra terrestre qui n’a perdu que contre 5 joueurs dont Federer, Djokovic, Soderling, Ferrero et je ne sais plus qui… les deux premiers ont été n°1 mondiaux, ainsi que Ferrero, peu de temps, certes, mais quand même… Quant à Soderling il a l’immense mérite d’avoir battu Nadal à Roland-Garros, permettant ainsi la victoire de Federer en 2009… Bravo donc à Soderling pour un match et autres pour l’ensemble de leur œuvre !

Il reste 3 ou 4 tournois sur terre battue avant Paris, Nadal va-t-il tout gagner ainsi que Roland Garros, devenant le 1er joueur de l’histoire à le remporter une 7e fois et battant au passage le record de Bjorn Borg ? Cela semble impossible, mais je parierais volontiers qu’il va le faire si ses genoux le laissent jouer tranquillement

2) Dimanche 22 avril, Sebastian Vettel, double champion du monde en titre de Formule 1 remporte le Grand Prix de Bahreïn devant Kimi Raïkonen et Romain Grosjean… C’est assez anecdotique mais Raïkonen reprend la Formule 1 après 2 ans d’absence, et démontre donc qu’il reste le plus doué ; par ailleurs cela devait faire une petite quinzaine d’années qu’un pilote français n’était pas monté sur un podium en F1 et cela méritait un petit coup de béret !

3) Mercredi 18 avril, Londres, stade de Stamford Bridge, Chelsea bat Barcelone 1-0 dans le match aller de la deuxième demi finale de Champion’s League (But de Didier Drogba qui montre à 33 ans qu’il reste l’un des meilleurs avant centres du monde- et oui, pas moins !-). Match ultra dominé par Barcelone mais comme le disent si subtilement tous les commentateurs sportifs « c’est bien vrai Thierry, dominer n’est pas gagner ! » et donc cette magnifique machine à jouer au football qu’est Barcelone se grippe… tout le monde se dit, 1-0, pas grave, ils vont gagner au retour après avoir battu le Real Madrid, samedi 21 avril à domicile pour LE Clasico à Barcelone… Mais de cela nous parlerons plus tard, enfin plus loin…

4) Mardi 17 avril, Munich, Allianz Arena, Le Bayern Munich bat le Real Madrid 2-1… Surprise ? Non pas vraiment… Comme le disait si bien Coluche, « le football, ça se joue à 11 contre 11 et à la fin ce sont les Allemands qui gagnent ! ». Donc Coluche avait raison mais il y aura mercredi 25 avril un match retour à Madrid, comme il y aura le mardi 24 avril match retour à Barcelone, au Camp Nou, le mythique stade de la ville, entre Barcelone et Chelsea…

5) Mais entre temps, le samedi 21 avril a eu lieu le match de football entre clubs le plus regardé du monde ! 500 millions de téléspectateurs, c’est pas rien ! Le Clasico entre Barcelone « Le Barça » et le Real Madrid « La Maison Blanche »…. rien moins que la suprématie planétaire sur le football en jeu. L’Espagne royaliste et madrilène contre la Catalogne autonomiste et républicaine… deux mondes, deux modes de vies, deux modes diamétralement opposés de concevoir… le Monde en général, et le monde footballistique en particulier ! A Barcelone, on sort du centre de formation de La Masia où l’on a tout appris à commencer par l’amour et l’identité du club, le football et le catalan, les valeurs collectives et l’esprit de sacrifice…. Barcelone : « Mès que un club » (plus qu’un club) telle est la devise… ! Mais Barcelone a su aussi par sa philosophie, son originalité et son indépendance attirer les plus grands joueurs à chaque époque. Cela a commencé avec Johan Cruyff jusqu’à Diego Maradona en passant par Michael Laudrup , le génial danois, Hristo Stoitchkov, l’artiste bulgare, Ronaldinho, Romario , les brésiliens irremplaçables , etc, etc…

A Madrid on arrive en Star ! En général auréolé du titre de : « plus gros transfert de l’histoire du football »… D’abord tous puis Zidane, Beckham , Cristiano Ronaldo etc…

A Madrid , on vient pour appartenir à l’autre plus grand club du Monde… La philosophie est différente mais les trophées et le palmarès sont sans égal… C’est le club le plus titré au monde, plus de championnats, de coupes d’Europe qu’aucun autre…

Mais voilà depuis quatre ans Barcelone accumule les titres de champion d’Espagne (3 les trois dernières années), les coupes d’Europe( 2 sur les quatre dernières années), et pendant ce temps là Madrid attend, se bat mais réussit peu…
Jusqu’à samedi dernier 19 avril sur 14 matches entre les deux clubs, Barcelone avait gagné 9 fois, fait 4 matchs nuls et perdu…1 match… !

Mais samedi dernier, sous la houlette de l’entraîneur le plus cher payé au monde, et probablement le plus génial et mégalomane-auto proclamé « The Special One » (11 Millions d’euros/an), Madrid a battu Barcelone à Barcelone !!!
Après la défaite à Londres, 3 jours avant cela ressemble à une passation de pouvoir… Madrid va être champion d’Espagne devant Barcelone, je pense que le match retour entre Munich et Madrid va faire mentir Coluche et que les madrilènes vont l’emporter et une fois en finale gagner la Champion’s League… !
Barcelone va tout perdre cette année probablement, mais ce club absolument à part dans l’histoire d’une ville, de sa région, de son pays et du monde se relèvera et continuera à produire ce qui est le cas maintenant depuis plus de vingt ans le plus beau football du monde !

Pour les inquiets, je reviens commenter les ½ finales de coupe d’Europe, je n’attendrais pas le lendemain du second tour… Pour les autres, essayez de ne pas rater demain et après demain ces deux matchs qui justifient que l’on aime le foot parfois au-delà du raisonnable…

Gilles Cohen-Solal.

Le Bluesman Tino Gonzales en concert le 03 mai au New Morning
Le Pop In fête ses 15 ans le 11 mai
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *