Politique culturelle
L’ina passe à la VOD

L’ina passe à la VOD

08 octobre 2014 | PAR Fanny Bernardon

En septembre, le géant Netflix s’installait en France, chargé d’une valise pleine de vidéos à la demande. Voilà donc le marché en pleine santé et en plein essor puisque les concurrents se mènent une lutte acharnée ! L’Ina n’échappe pas à la règle et lance sa propre VOD.

Bien que la décision ne prenne effet qu’en mars 2015, l’Ina annonce dès aujourd’hui sa toute prochaine fonctionnalité : la vidéo à la demande. Orange, CanalPlay, déjà dans la course, voient donc arriver un nouvel adversaire face à la tendance massive de la vidéo sur petit écran. France Télévisions qui a grand besoin d’une cure de santé envisagerait également de suivre le rang.

Sur le site www.ina.fr, en quoi cela va consister ? Dès l’année prochaine, en contractant un abonnement qui s’annonce déjà inférieur à 8 euros mensuels, les internautes et abonnés pourront consulter plus de 25 000 programmes parmi lesquels documentaires, séries et films.

L’Ina se mettra également au streaming payant en proposant aux curieux et aux nostalgiques de visionner et de revisionner les séries françaises des années 60,70,80 et 90. On se souvient parmi elles de Thierry La Fronde, des Saintes Chéries, de l’Abonné de la ligne U, de l’Ile aux trente cercueils, des Shadoks, de Belphégor ou encore d’Aux Frontières du Possible et des Enquêtes du Commissaire Maigret. Passons outre des titres qui nous font sourire aujourd’hui, gavés que nous sommes de séries et de modernité, et n’oublions pas que ces créations télévisuelles, dont le format naît en même temps que l’ORTF, sont les prémices de la fiction et marquent l’arrivée historique du téléviseur dans la société d’après-guerre.

Répondant à la fois aux besoins de ceux qui sont à la recherche de leur madeleine de Proust ou des étudiants et universitaires en image, l’Ina engage par cette démarche une ouverture de ses archives qui rencontrera sans aucun doute un grand succès.

Ce service, déclarent les dirigeants de l’Ina, sera accessible sur les tablettes, ordinateurs et téléviseurs connectés à Internet.

 

Visuel à la une : @captire d’écran – Visuels : @Capture d’écran / @Capture d’écran Allociné / Ina.fr

Stéphane Bourgoin « Serial Killer »
Le Louvre a besoin de vous !
Fanny Bernardon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture