Essais
Stéphane Bourgoin « Serial Killer »

Stéphane Bourgoin « Serial Killer »

08 octobre 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Stéphane Bourgoin, spécialiste mondialement reconnu des tueurs en série, publie une enquête mondiale sur les tueurs en série.

[rating=4]

stephane bourgoin - serial killerUNE ENQUETE AU LONG COURS
Depuis 1979, Stéphane Bourgoin enquête au niveau mondial sur les tueurs en série.
C’est-à-dire sur ces criminels qui tuent en série sans mobile évident, le plus souvent travaillés par des instincts sexuels, et qui commettent leur forfait pendant des mois, voire des années.

UN VERITABLE ENGOUEMENT POUR LE SERIAL KILLER
Au niveau de la fiction avec Dexter, Hannibal, the bridge, on trouve de nombreuses séries sur ce sujet.
Cette mode engendre également l’émergence d’un » merchandising «, du crime sur internet.
On trouve des sites comme » murderabilia » qui offrent des peintures, des dessins, des écrits d’assassins ainsi que leurs mèches de cheveux ou rognures d’ongles, par exemple.
Le serial killer est devenu un anti héros, un rebelle.
Le profiler est devenu le métier en vogue comme Jodie Foster, dans » le silence des agneaux ».
L’auteur se dit harcelé par des journalistes ou des quidams curieux qui s’apparentent à des « stalkers », qui demandent de communiquer leur photo par exemple, à des tueurs nécrophiles comme » Ed Kemper ».

EVOLUTION DU PHENOMENE
Entre 1980 et 2010 aux USA, il y a eu 185 000 meurtres non élucidées sur plus de 550 000 homicides.
Les femmes représentent soixante-dix pour cent des victimes.
Aux USA il y aurait « plusieurs centaines de tueurs en série en activité ».
En France depuis 1999, on a identifié environ plus de 130 tueurs.
Le problème c’est que parfois, un tueur en série peut en cacher un autre, comme dans l’affaire Emile Louis et Michel Fourniret.
Ce qui explique que certain passe au travers du filet comme le « tueur à l’oreiller «, qui s’est suicidé et a dénoncé par une confession écrite (il étouffait les personnes âgées dans leur sommeil), ses méfaits.
Souvent les meurtriers n’expriment aucun remord et ont souvent le même fantasme sanglant.

Cet ouvrage très complet est la cinquième édition.
Il est complété par des entretiens et portraits de tueur ainsi que le déroulement des traques et bien d’autres détails.
On peut également trouver un cahier photo revisité, une étude sur la détection de la sérialité par le colonel de gendarmerie Joël Vaillant et une étude sur les nouvelles méthodes d’investigation du FBI grâce à l’informatique.
Très instructif.

Stéphane Bourgoin avec la collaboration d’Isabelle Longuet et Joël Vaillant, Serial Killers, éditions Grasset, juin 2014, 1100 pages, 27 euros.

visuel : couverture du livre

Lena Dunham : actrice, auteure … et styliste
L’ina passe à la VOD
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture