Politique culturelle
Les 8 conférences du mois d’octobre 2015

Les 8 conférences du mois d’octobre 2015

07 octobre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Vous rêviez d’en savoir plus sur l’illustre Lévy Strauss ? Vous êtes passionné par le cinéma mexicain ? Partez à la rencontre de personnalités qui ne demandent qu’une chose : partager leur savoir. Toute La Culture vous propose alors un petit florilège des conférences à ne pas rater. Petit agenda. 

1. Enfance au Quai Branly

Le 7 octobre on court écouter Pierre Peju parler de l’enfance dans le cadre de l’université populaire du musée du Quai Branly. Ce cycle a débuté en 2015 et continue d’interroger les différentes facettes de l’enfance et ses étapes, à travers les pays et les cultures, la psychologie, la philosophie, la bande dessinée ou la littérature. D’autres invités viendront s’exprimer sur le sujet, comme Roland Coutanceau, Tobie Nathan ou encore Benoît Peeters.

Au Quai Branly, 37 Quai Branly, 75007 Paris, le 7 octobre

2. Mexico : Immigration illégale, du rêve au cauchemar

Ce colloque parle d’immigration et touche donc directement à une actualité brulante. Partir, laisser tout derrière soi, et recommencer ailleurs avec tous les problèmes dûs à l’insertion, c’est le thème de cette table ronde. Dans ce festival, le cinéma devient alors une voie de dénonciation des conditions de (sur)vie des migrants, une vitrine pour mieux comprendre les raisons et les responsables de cette tragédie humaine. L’écran nous offre aussi la possibilité de trouver des solutions viables. Vous pourrez faire la rencontre de Paola Garcia (Maître de conférences à l’Université Paris Ouest-Nanterre dont les travaux de recherche portent sur les migrations contemporaines latino-américaines), de James Cohen (professeur à l’Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle, à l’Institut du monde anglophone et à l’Institut des hautes études de l’Amérique latine).

Viva Mexico Festival, les 6 et 13 octobre, cinéma Etoile Lilas, Place du Maquis du Vercors, 75020 Paris

3. Etat de la recherche sur les discriminations

Pour la troisième édition de son colloque annuel « Discriminations : état de la recherche  », l’ARDIS propose de réfléchir au rôle que joue, dans l’analyse des discriminations, la référence à trois notions plus ou moins centrales d’un champ disciplinaire à l’autre : Sur ces questions – et bien d’autres qui leur sont associées – des chercheurs issus de toutes les disciplines sont invités à présenter leurs travaux (Gwénaële Calvès (U. Cergy, LEJEP), Mireille Eberhard (ARDIS), Yannick L’Horty (UPEM, ERUDITE, TEPP), Dominique Meurs (UPOND, ECONOMIX).

ARDIS, le 9 octobre

4. Les 12 et 13 octobre, on se penche sur les supplices, à Lyon : 

Ce colloque se situe dans le prolongement d’un accord entre l’université Lumière Lyon 2 et l’université de Lódz (Pologne), qui dure depuis plus de 25 ans, entretenu notamment par un colloque en alternance entre ici et là-bas environ tous les trois ans autour de problématiques diverses (de « Montaigne » à « Manipulation » en passant par « La forme brève » et « La femme à la Renaissance ») et dont les actes donnent lieu à publication. Cet accord participe du rayonnement international de Lyon 2.

Université Lyon 2, 86 Rue Pasteur, 69007 Lyon

5. Les 15 et 17 octobre Fabrique des sciences, fabrique des arts octobre au Mudam de Luxembourg

Art et technique, un espace partagé, le Mudam Luxembourg organise un colloque international s’intéressant aux relations, multiples et fécondes, qui existent entre arts et sciences. Animés par une approche transversale, ces deux jours de réflexion et d’échange rassembleront des intervenants d’horizons divers : artistes, chercheurs, écrivains, historiens, philosophes, etc. Des rencontres qui promettent de jolies surprises.

Mudam de Luxembourg,  3 Park Drai Eechelen, 1499 Luxembourg

6. 16 octobre Colloque Bruxelles-sur-Seine : de la fin des territoires à l’émergence de communautés plurielles

Ce colloque est une initiative de la Commission communautaire française en partenariat avec la délégation générale Wallonie-Bruxelles à Paris, le Centre Wallonie Bruxelles à Paris et le Forum européen pour la sécurité urbaine. A l’occasion de cet événement, l’Efus participera notamment à trois tables rondes le 16 octobre :

– Elizabeth Johnston, déléguée générale, animera une session sur le thème “Société d’accueil et peuples en migration”

– Sebastian Sperber, chargé de mission, co-animera la table ronde “Identité plurielle et territoire”

– Véronique Ketelaer, chargée de mission mise à disposition par la Ville de Bruxelles, co-animera une session sur le thème “Image de la ville et ville imaginaire”. 

EFUS, Bruxelles, le 16 octobre

7. Du 21 au 23 octobre, on se fixe une dose d’utopie en l’honneur d’Abensour

Sophiapol (Université Paris-X-Nanterre) et le Laboratoire de Changement Social et Politique (Université Paris-Diderot) organisent un colloque sur « Politique, utopie, émancipation, pour Miguel Abensour ». Parmi les intervenants : Géraldine Muhlmann, Eric Tassin, Martine Leibovici, Antoine Chollet et Miguel Abensour lui-même. On court assister à ce colloque en l’honneur d’Abensour, éminent philosophe français et spécialiste de philosophie politique.

A l’Université Paris-Ouest-Nanterre et à l’Université Paris VII – Diderot, du 21 au 23 octobre

8. 29 octobre : portrait de Levi Strauss par Emmanuelle Loyer au Louvre

Le Louvre décide de mettre en lumière le prodige de Levi Strauss, illustre anthropologue, auteur, et ethnologue français, qui a eu une influence considérable sur les sciences humaines de la seconde moitié du XXème siècle. On vous racontera l’exil pendant les années de la Seconde guerre mondiale où il est proscrit par les lois antijuives. Face à ces extrêmes, il oppose la science (notamment anthropologique) mais aussi, dans un rapprochement audacieux, la mythologie amérindienne, la « pensée sauvage », comme ordonnancements du monde. Une conférence qui promet d’être fascinante et même nécessaire.

Louvre, 75001 Paris

Visuels : ©DR et Affiche officielle de l’événement

Luke Skywalker : un guide sur la voie de la psychanalyse
Rocco Siffredi ouvre une université du Hard
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *