Politique culturelle
Légion d’honneur : le domaine culturel bien représenté

Légion d’honneur : le domaine culturel bien représenté

15 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

La promotion 2015 de l’ordre national de la Légion d’honneur du 14 juillet a été révélée. Artistes, sportifs, politiques, scientifiques, résistants, chefs d’entreprises et religieuses en font partie. Au total, 544 personnes ont été décorées. 

C’est une tradition : tous les 14 juillet l’ordre national de la Légion d’honneur accueille de nouveaux membres. Hier, jour de fête, la promotion 2015 a donc été publiée au Journal officiel. 431 chevaliers, 82 officiers, 25 commandeurs, quatre grands officiers et deux Grand’Croix, tel est le profil de la promotion civile de cette année. Au total, 544 personnes, dont des artistes renommés, des fonctionnaires, des scientifiques, des chefs d’entreprises, des personnalités engagées et des religieuses ont été décorées « pour leurs mérites éminents au service de la nation », rapporte L’Express. La plus haute distinction de l’Ordre, la Grand’ Croix, a été décernée à Michel Rocard, homme politique ainsi qu’à la mathématicienne Yvonne Choquet-Bruhat.

Du côté des représentants du monde de la culture, 8 personnalités influentes ont rejoint les rangs de la Légion d’honneur. Parmi elles : l’écrivain et scénariste Jean-Loup Dabadie (commandeur), le chanteur Charles Dumont, compositeur et parolier d’Edith Piaf (officier), la danseuse étoile Aurélie Dupont (chevalier), la journaliste Laurence Haïm (chevalier), les acteurs Gérard Jugnot et Kristin Scott Thomas (officiers) ainsi que le réalisateur Alexandre Arcady et Jean Delas, cofondateur des éditions « L’Ecole des loisirs », tous deux promus chevaliers. Autant de personnalités qui grâce à leur haute décoration ancre la culture au cœur de la scène publique. Chez les sportifs Thierry Dusautoir, capitaine du XV de France, l’ancien international de rugby Philippe Sella et Isabelle Spennato-Lamour, présidente de la Fédération française d’escrime, ont été nommés chevaliers, révèle Le Monde.

Les engagés

Les droits de l’homme quant à eux voient leurs défenseurs récompensés. Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty international France a été promue chevalier et Michel Blum, président d’honneur de la Fédération internationale des droits de l’homme, grand officier. Par ailleurs, Nicolas Hulot, envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète, a été promu commandeur.

Dans les domaines de la santé et de la recherche, Alain Deloche, cofondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, fondateur de la Chaîne de l’espoir, a été nommé commandeur. Tout comme Claudine Bergoignan-Esper, vice-présidente de la Ligue nationale contre le cancer. Enfin l’ethnologue et explorateur Jean Malaurie a été promu grand officier.

Les politiques et chefs d’entreprise

Au titre des activités économiques et sociales, l’Ordre national de la Légion d’honneur a distingué Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal (officier), Antoine Frérot, PDG de Veolia (officier), Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi (chevalier) et Sophie Bellon (chevalier), vice-présidence de Sodexo (restauration collective). Au titre des PME, Colette Siljegovic, présidente du Café de Flore a été nommée chevalier. Du côté des politiques, Catherine Trautmann, ex-maire de Strasbourg, et Jean-Paul Delevoye, président du Conseil économique, social et environnemental, ont accédé au grade d’officier. 

Fondée en 1802 par Napoléon, la Légion d’honneur est la plus haute des distinctions française. Elle compte aujourd’hui 92 000 membres. Voir la liste complète de la promotion 2015.

Visuel : © Wikipédia

[Sortie dvd] John Flynn un cinéaste qui gagne à être redécouvert à la Cinémathèque et chez Wildside
[Festival d’Aix] Iolanta / Perséphone, un lumineux diptyque
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration