Politique culturelle

Cristian Mungiu, lauréat du prix de la diversité culturelle

Cristian Mungiu, lauréat du prix de la diversité culturelle

20 décembre 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le cinéaste Cristian Mungiu et l’association Voix de femmes viennent de recevoir le prix de la diversité culturelle 2013. Ils succèdent à Louise Beaudoin, Raoul Peck et l’association ASPAS à Marseille.

Depuis 2011, la Coalition française pour la diversité culturelle vise à défendre et à promouvoir la diversité des expressions culturelles. Ses prix récompensent à la fois des personnalités engagées, dans leur vie professionnelle ou politique, en faveur du combat pour la diversité culturelle, et des associations ou manifestations qui favorisent l’accès à la culture et valorisent toutes les formes d’expressions culturelles.

Cette année, les prix sont attribués au cinéaste roumain, Cristian Mungiu, ainsi qu’à l’association Voix de femmes, organisatrice du festival « Voix de femmes » en Belgique. Le cinéaste a été auréolé de plusieurs prix à Cannes : tout d’abord la palme d’or, en 2007, pour son second film 4 mois, 3 semaines, 2 jours ; ensuite, le prix du scénario et de l’interprétation féminine pour Au-delà des collinesen 2012.

« Militant de la diversité culturelle, Cristian Mungiu prend en Roumanie une part active à la mise en place d’un système de soutien au cinéma. Récemment il a défendu en Europe, aux côtés d’autres cinéastes, l’exception culturelle mise en cause dans le cadre des accords de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis. »

L’association Voix de femmes organise depuis 11 ans un festival et mène des actions « sur les terrains de la défense de la dignité féminine et de la solidarité interculturelle, en Belgique, au Brésil, au Burkina Faso, en Tunisie et au Maroc ».

Visuel : © Au-delà des collines

La recette de Claude : agneau aux olives, aux poivrons et à la semoule
Lars von Trier va présenter son « Nymphomaniac » à la Berlinale
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *