Actu
Michael Lonsdale : Un visage et une voix se sont éteints

Michael Lonsdale : Un visage et une voix se sont éteints

21 septembre 2020 | PAR Eliaz Ait Seddik

Michael Lonsdale grand acteur français, connu autant pour son travail au théâtre qu’au cinéma, est mort ce lundi 21 septembre à 89 ans. C’est un visage et une voix reconnaissable entre milles qui s’éteint. 

Les cinéphiles se souviendront de lui pour ses débuts chez Truffaut (La mariée était en noir (1968), Baisers volés (1968)) et des classiques tels que Monsieur Klein (1976) de Joseph Losey, Le Nom de la rose (1986) de Jean-Jacques Annaud, ou bien encore son rôle d’ennemi de James Bond (période Roger Moore) dans Moonraker (1979) de Lewis Gilbert. Plus récemment, il avait marqué les esprits dans Des hommes et des dieux (2010) de Xavier Beauvois, où il interprétait Frère Luc, l’un des moines tué en Algérie pendant les années noires de 1993-2000, et pour lequel il avait remporté un César du meilleur acteur dans un second rôle en 2011.

Côté théâtre, il a tout fait, tour à tour acteur et metteur en scène. Il a ainsi joué à de nombreuses reprises pour Marguerite Duras dans L’amante anglaise (1968) ou bien Navire Night (1979), entre autres, mais aussi chez Jean Anouilh dans Chers Zoiseaux (1976). Cet amoureux de la scène et des lettres a aussi livrés de nombreuses lectures de classiques de la littératures: de La Divine Comédie de Dante à La Recherche du Temps Perdu de Proust, en passant par les correspondances de Rilke. Car, il s’agissait également d’une voix reconnaissable entre milles, comme en attestent aussi ses narrations de multiples livres audios ainsi que ses divers doublages et voix off. Enfin, en tant que metteur en scène, il s’était avéré aussi touche à tout que dans ses choix de rôles, adaptant des auteurs aussi variés que Duras (encore), Beckett, Perec ou Cocteau. 

En tout et pour tout, c’est donc un homme admirable qui nous quitte, une présence indéniable qui s’est éteinte, mais non sans nous laisser une myriades de souvenirs et d’œuvres immortelles derrière lui. 

Visuel ©Georges Biard- CC

4×2 places à gagner pour ‘D’Autres Mondes’ le samedi 26 septembre à 18h au Nouveau Théâtre de Montreuil
L’agenda culturel de la semaine du 21 septembre
Eliaz Ait Seddik

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *