Medias
Le palmarès du prix Pulitzer 2011

Le palmarès du prix Pulitzer 2011

19 avril 2011 | PAR Lea Iribarnegaray

Le palmarès du prix Pulitzer, l’un des plus prestigieux parmi ceux récompensant les journalistes, a été annoncé hier lors d’une cérémonie à l’université Columbia à New York. Traditionnellement grand gagnant, le New York Times repart avec deux récompenses.

Créé en 1904, le Pulitzer décore chaque année sept personnalités américaines du monde des arts et des lettres, ainsi que quatre journalistes. Cette fois-ci, le prix n’a pas été attribué dans la catégorie Breaking news (actualité « chaude »). Les sites d’information en ligne sont absents, à l’exception de ProPublica, dont les deux reporters, Jesse Eisinger et Jake Bernstein, sont récompensés dans la catégorie Reportage national pour leur travail sur les pratiques de Wall Street.

Grand habitué, le New York Times repart avec deux prix Pulitzer : l’un aux journalistes Clifford Levy et Ellen Barry dans la catégorie Reportage international, pour une enquête sur les défaillances du système judiciaire russe ; l’autre à David Leonhardt dans la catégorie Commentaire, pour ses « explications éclairantes », selon les mots du jury, portant sur des questions économiques complexes, comme le budget fédéral ou le système de santé.

Le Los Angeles Times a également reçu deux récompenses, dont le très convoité prix Service public pour un article qui a révélé un scandale de corruption dans la petite ville ouvrière californienne de Bell, « où des hommes politiques ont vidé les finances de la ville pour se verser des salaires exorbitants, l’article ayant provoqué des arrestations et des réformes », selon les termes employés par le jury.

Le Washington Post, qui avait réussi l’an dernier à battre le quotidien new-yorkais avec quatre récompenses, n’en n’a reçu qu’une en 2011, attribuée aux photographes Carol Guzy, Nikki Kahn et Ricky Carioti dans la catégorie Photo d’actualité pour un reportage en Haïti.

Du côté des journaux de province, outre le Los Angeles Times, le Saratosa Herald-Tribune gagne dans la catégorie Journalisme d’enquête, et plusieurs reporters du Milwaukee Journal Sentinel sont récompensés dans la catégorie Vulgarisation.

Bertrand Cantat ne jouera pas à Montréal
Solo et trio pour Jean-Claude Gallotta
Lea Iribarnegaray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture