Medias
Harry Styles brise les codes en Une de Vogue US

Harry Styles brise les codes en Une de Vogue US

19 novembre 2020 | PAR Lalouchi Naoual

A l’ère de l’écriture inclusive et du questionnement sur les genres, Vogue US fait sensation avec sa couverture du mois de décembre. C’est une première en 127 ans de carrière pour le magazine de mode féminin qui choisit un homme seul et en robe en couverture. 

Ce n’est autre que l’ancien chanteur du groupe One Direction, Harry Styles que l’on découvre en une du magazine parée d’une robe signée Gucci. L’égérie de la marque Alessandro Michele se démarque une nouvelle fois à travers un style qui brise les codes et la notion de genre. On le découvrait déjà en décembre dernier sur la pochette de son dernier album Fine Line posant en chemise rose et pantalon blanc dans un style androgyne. Ou encore lors de son apparition au MET Gala 2019 habillé d’une chemise à col lavallière transparente et de bottines à talons. 

« Il y a des vêtements pour hommes et des vêtements pour femmes, une fois que vous avez éliminé toutes les barrières, vous ouvrez évidemment l’arène dans laquelle vous pouvez jouer. Je vais parfois dans des magasins et je me retrouve à regarder les vêtements féminins et je me dis qu’ils sont incroyables. C’est comme si, chaque fois que vous érigiez des barrières dans votre propre vie, vous vous limitiez.  C’est tellement plaisant de jouer avec les vêtements » explique à Vogue le musicien britannique.  

Un homme en robe : un manque de virilité ? 

Cette apparition fait coulé beaucoup d’encre de l’autre coté de l’Atlantique. En effet de nombreux détracteurs et conservateurs américains sont offusqués et dénoncent ce mélange des genres désigné comme « un manque de virilité ».  

« Aucune société ne peut survivre sans des hommes forts. L’Est le sait. En Occident, la féminisation constante de nos hommes en même temps que le marxisme est enseigné à nos enfants n’est pas une coïncidence. C’est une attaque pure et simple. Ramenez des hommes virils. » déclarait sur son compte Twitter la conservatrice Américaine Candace Owens. 

Le combat pour l’affirmation du mélange des genres à travers le monde a encore de beaux jours devant lui.

Visuel : ©Une Vogue US décembre 2020

Agenda des expos du 19 novembre
Dire Straits The Studio albums 1978-1991 : la bande son glorieuse des 80’s
Lalouchi Naoual

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *